La CGT aurait perdu un tiers de ses adhérents en un an, le syndicat dément

La CGT aurait perdu un tiers de ses adhérents en un an, le syndicat dément

DirectLCI
SYNDICAT - Selon des informations du Canard Enchaîné, le syndicat aurait perdu un tiers de ses adhérents depuis le début de l’année , soit une baisse de 34%. La CGT conteste.

Mauvaise année pour la CGT selon nos confrères du Canard Enchainé. A en croire les informations du palmipède en kiosque ce mercredi, le syndicat aurait perdu un tiers de ses adhérents. 


"Les chiffres communiqués le 7 décembre aux principaux dirigeants de la confédération sont carrément catastrophiques : à cette date, 427 431 adhérents s’étaient acquittés d’au moins un mois de cotisation (le timbre "FNI") qui sert à comptabiliser les effectifs, annonce le Canard. Un vrai dévissage (-34%) par rapport aux 649 899 adhérents que la CGT comptait à la fin 2016. 

Des chiffres "calamiteux"

L’hebdomadaire affirme que dans certaines fédérations, les chiffres sont "calamiteux". "En quatre ans, les effectifs de l’agroalimentaire ont chuté de 23 000 à 15 000 cotisants, ceux des cheminots de 42 000 à 30 000, ceux du commerce de 45 000 à 22 000 ".  La métallurgie, fief de la CGT aurait, elle, perdu 43% de ses adhérents en quatre ans. 


Toujours selon les informations de l’hebdomadaire, un des raisons invoquées par Philippe Martinez devant le bureau confédéral le 18 décembre est que "certaines fédérations tardent à transmettre ce versement du premier mois à la confédération". "Cette pratique leur permet de gonfler leur trésorerie, alors que le nombre d’adhérents dégonfle", commentent nos confrères. 

"Le Canard Enchaîné s'est bien emmêlé les pinceaux"

Sur Facebook, l'ex-secrétaire de la CGT commerce de Paris, Karl Ghazi  indique "le Canard Enchaîné s'est bien emmêlé les pinceaux". "Si les chiffres sont bien ceux qui ont été communiqués en interne, le Canard a oublié de préciser que les syndicats de la CGT (et non les fédérations, contrairement à ce qu'il indique!) règlent un exercice sur plusieurs années. Les 649 899 de 2016 correspondent donc à 22 mois de règlements alors que les 427 431 de 2017 ont été réglés les dix premiers mois de l'année." 

"Information totalement erronée"

Mercredi en milieu de journée, la centrale syndicale a réagi. "Cette information est bien évidement totalement erronée et repose sur une analyse totalement farfelue des chiffres provisoires communiqués aux organisations de la CGT.

En effet, le paiement des cotisations syndicales s’étale sur des exercices de 24 mois, la comparaison effectuée par le Canard Enchaîné aurait donc dû être faite de date à date pour refléter réellement l’état de la syndicalisation de notre centrale.

C’est comme comparer les tirages d’une année de ce fameux hebdo aux 6 premiers mois de l’année suivante, une perte de plus de 34 % camarades…. lol (sic)', indique le syndicat dans un communiqué. 


Et d'ajouter : "Globalement, l’effectif syndical reste stable. Si la CGT perd des adhérents en raison des départs en retraite mais aussi des vagues massives de licenciements dont le journal satirique évite soigneusement de parler, elle en gagne également beaucoup dans de nombreux secteurs du public comme du privé, notamment dans nos secteurs du commerce et des services". 


Le syndicat conclut en disant regretter que "le journal n’ait pas pris la peine d’étudier un peu plus ses sources avant de publier son article bien mal inspiré".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter