Ce 15 novembre, c'est le début de la fin pour le téléphone fixe "à l'ancienne"

SOCIÉTÉ

DRING - L’échéance est arrivée : Orange arrête à partir de ce jeudi 15 novembre la commercialisation des offres de téléphonie fixe "à l’ancienne", autrement dit les lignes de téléphones analogiques raccordés avec la prise en T. Mais pas de panique, le téléphone fixe ne va pas disparaître de sitôt.

C'est une page d'histoire qui se tourne, le signe du changement d'une époque : à partir de ce jeudi 15 novembre, il n'est plus possible d'ouvrir une ligne de téléphonie fixe analogique. En clair, le réseau à l'ancienne avec ses fameuses prises en T, ce que l'on appelle le RTC (réseau téléphonique commuté) ne prend plus de nouveaux abonnés et va peu à peu disparaître. Concrètement, qu'est-ce que ça change ? LCI vous explique cette évolution technologique, heureusement sans grande conséquence sur la prise en main par les utilisateurs. 

J'ai un téléphone fixe chez moi, ma ligne va-t-elle être coupée ?

On vous rassure tout de suite : non, aucune ligne de téléphonie ne sera coupée aujourd'hui. Pour les usagers qui utilisent actuellement l'ancien système, tout restera à l'identique. Seuls les nouveaux utilisateurs ne pourront plus souscrire à un abonnement au RTC. 

Ce RTC sera disponible au moins jusqu'en 2023, date à laquelle le numérique remplacera totalement l'analogique dans certaines régions françaises, et notamment en Charente, Haute-Garonne, Haute-Loire, Morbihan, Nord, Vendée et dans le sud de la Seine-et-Marne. Le régulateur des télécoms, l’Arcep, oblige Orange à indiquer cinq ans avant les régions dans lesquels l'ancien réseau disparaîtra.

Actuellement, 9,4 millions de lignes sont actives sur ce réseau bien que de plus en plus de personnes ont aujourd'hui une offre téléphonie couplée à leur offre internet.

Lire aussi

Je déménage, est-ce que je peux ouvrir une nouvelle ligne fixe ?

Le téléphone fixe ne disparaît pas, seule la technologie évolue. Appelée IP pour Internet Protocol, cette "nouvelle" technologie permet de fonctionner avec un réseau informatique (comme c'est déjà le cas pour les box). A partir de ce jeudi, toute personne qui voudra ouvrir une ligne de téléphone chez elle aura donc dorénavant une ligne numérique. 

Quelle est la différence ? Pas grand chose. "La ligne physique en cuivre est conservée chez l'abonné, au lieu de brancher son téléphone directement dans le mur, il faudra brancher ce téléphone dans un boitier qui sera lui-même branché dans le mur", nous explique Bernard Dupré de l'association des usagers des Telecoms, l'AFUTT.

En clair, il n'est pas nécessaire d'avoir une connexion Internet. Orange fournira gratuitement aux nouveaux abonnés un boitier d'adaptation à fixer entre la prise en T et le téléphone fixe. Cela peut être comparé au boitier que les usagers, n'ayant pas de box, ont dû installer entre sa télévision et la prise télé au passage au numérique en 2005.

Et au fait, pourquoi ce changement ?

Le RTC, qui lui-même remplaçait les anciennes opératrices qui établissaient les connexions à la main, a été mis en place il y a maintenant 40 ans. Cette technologie est devenue obsolète, le réseau vieillissant. Orange aurait de plus en plus de mal à se procurer des pièces de rechange. L'IP va permettre également une meilleure qualité du réseau téléphonique.

Si pour le moment le réseau cuivré reste utilisé, il devrait à terme être entièrement remplacé par la fibre qui permet un réseau plus performant et de meilleure qualité.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter