La gendarmerie dévoile les signes qui annoncent un cambriolage

La gendarmerie dévoile les signes qui annoncent un cambriolage

DirectLCI
CRIMINALITE - Pour les forces de l'ordre, les réseaux sociaux sont un bon moyen de livrer aux citoyens des conseils en matière de prévention. Ce mardi, la Gendarmerie nationale a ainsi posté sur Facebook une liste de signes que les cambrioleurs laisseraient sur les maisons avant de passer à l'action.

MISE A JOUR - Comme nous l'a signalé un mystérieux mais zélé lecteur (Z) dans les commentaires ci-dessous, l'information diffusée ce mardi matin par la Gendarmerie nationale relève d'une vieille rumeur. Si ses services ont confirmé à metronews que les cambrioleurs usent bien d'un code de signes sur les maisons qu'ils repèrent, la liste rapportée dans cet article est donc à prendre avec beaucoup, beaucoup de pincettes.

>> Les explications de cette rumeur sont à lire ICI

Apprendre cet alphabet pourrait être bien utile. La Gendarmerie nationale, qui a décidé d'investir de plus en plus la Toile pour promouvoir ses actions et donner des conseils en matière de prévention, a livré mardi des astuces sur Facebook pour éviter d'être cambriolé.

"Aujourd'hui, nous partageons un post de la gendarmerie du Cher qui fait de la prévention en matière de cambriolage", écrit-elle sur le réseau social. Son message, que les forces de l'ordre conseillent de "partager", est accompagné d'une carte recensant les signes utilisés par les cambrioleurs dans leurs repérages de nouvelles cibles. "Elle nous alerte sur les signes, plus ou moins discrets, laissés par des cambrioleurs, lors de leurs repérages, sur la façade, le portail, la boîte aux lettres ou un endroit visible à l'extérieur des habitations", expliquent les autorités.

"Prévenez immédiatement les forces de l'ordre"

Pour préparer un cambriolage, les voleurs auraient en effet créé un véritable alphabet pour communiquer sur la situation des habitations. Ces hiéroglyphes sont souvent tracés à la craie, tagués ou gravés, sur les boîtes à lettres, les murs ou les portes des habitations. Voici quelques exemples donnés des signes diffusés par la Gendarmerie nationale :

> Un cercle signifie que votre maison est facile à cambrioler
> Un long trait veut dire que la maison n'abrite rien d'intéressant pour les malfaiteurs
> Un losange prévient que la maison est inoccupée
> ...

Que faire si un habitant repère un de ces dessins sur sa façade ? "Si vous remarquez un signe particulier tagué/gravé aux alentours d'un logement, que ce soit le vôtre, celui d'un voisin ou autre, prévenez immédiatement les forces de l'ordre en composant le 17", conseille la Gendarmerie nationale. Et de mettre en garde : "Certains malfaiteurs utilisent d'autres moyens de repérage en déposant des objets tels que des enjoliveurs, des pierres, etc". La vigilance est donc de mise.

Plus d'articles

Sur le même sujet