La maire de Paris dit go aux JO 2024

SOCIÉTÉ

SPORT - La maire de Paris Anne Hidalgo a proposé, lors d'une réunion avec les élus parisiens ce lundi, "d'engager pleinement" la capitale en faveur d'une candidature aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024.

Paris s'approche d'une candidature officielle aux Jeux olympiques de 2024. Si sa maire Anne Hidalgo avait d'abord affiché ses réticences au projet, il semblerait qu'elle ait totalement changé d'avis. Lors d'une réunion organisée ce lundi avec les différents maires d'arrondissement, elle a présenté un projet de voeu pour "engager pleinement et avec responsabilité Paris en faveur d'une candidature".

A LIRE AUSSI >> JO à Paris : le rapport à 6 milliards qui peut faire pencher la balance

Le texte propose aux élus de "soutenir le mouvement sportif et les athlètes comme chef de file de cette candidature" et de "participer à cet effet et jusqu'à l'été 2015 aux travaux d'approfondissement du projet au sein d'une association dédiée, présidée par Bernard Lapasset et réunissant l'Etat, la Ville de Paris et la région" Ile-de-France.

Des JO mais pas d'exposition universelle

Anne Hidalgo souhaite également que soit mise en oeuvre une "concertation exemplaire (...) avec les habitants et la société civile et économique, du dépôt de candidature à l'éventuelle organisation des jeux". À cette fin, elle a demandé à ce que soient mis en place "des réunions publiques et un site dédié à la participation des citoyens". Son voeu sera soumis la semaine prochaine au vote des conseils d'arrondissement, avant son vote au Conseil de Paris des 13, 14 et 15 avril prochains.

Si l'idée des JO commence à faire son chemin, celle d'une exposition universelle, pourtant privilégiée au départ, s'éloigne. "Quand on regarde le cahier des charges, on voit que les Expo universelles qui ne coûtent rien en terme d'argent public ça n'existe pas", a-t-elle indiqué lundi dernier, lors d'un petit-déjeuner avec la presse. Le projet ExpoFrance 2025, porté par de nombreux élus franciliens et des dizaines d'entreprises, continue cependant à avancer. Il n'a pas encore reçu de soutien de l'Elysée.

A LIRE AUSSI
>> 
Expo universelle et JO à Paris : candidatures incompatibles ?
>> 
JO à Paris : pourquoi pas un référendum pour les Franciliens ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter