La mobilisation lycéenne en hommage à Rémi Fraisse moquée sur Twitter

SOCIÉTÉ

POLEMIQUE - De nombreux lycéens ont décidé de bloquer leurs établissements mercredi, en hommage à Rémi Fraisse, tué le 26 octobre sur le chantier du barrage de Sivens. Une initiative dans l'ensemble plutôt moquée sur Twitter.

Des lycéens ont bloqué jeudi une vingtaine d'établissements de Paris avant de défiler à partir de la place de la Nation pour protester contre la mort du jeune manifestant Rémi Fraisse, tué par une grenade offensive sur le chantier du barrage du Sivens .

6 lycées bloqués totalement

Sur les 200 établissements professionnels, généralistes et techniques que comptent l'académie (dont une centaine de lycées publics), 25 étaient bloqués vers 10h, dont six totalement, a indiqué le rectorat de Paris. Selon une source policière, 29 établissements étaient touchés : 15 totalement bloqués et 14 avec filtrage. Aucune dégradation ou violence n'a été recensée.

Une mobilisation pacifique, donc, qui n'est pas du goût de tout le monde. Sur Twitter en effet, ces lycéens sont moqués, la plupart des internautes estimant que cette mobilisation, deux semaines après les faits, n'a aucun sens.

Lire et commenter