La pub graveleuse de Gifi choque les réseaux sociaux

La pub graveleuse de Gifi choque les réseaux sociaux

DirectLCI
BAD BUZZ - À l'occasion de ses 35 ans, Gifi a publié lundi une vidéo humoristique pour faire la promotion de son jeu Bravoloto. Un spot loin de faire l'unanimité sur la Toile. Contacté par LCI, le président de Bravoloto assume et parle d'une vidéo faite pour "étonner".

"Gifi des idées de génie". Ou pas. L’enseigne spécialisée dans la vente de produits pour la maison à petits prix fait un bad buzz sur la Toile après avoir posté ce lundi un spot publicitaire sur sa page Facebook. On y voit une jeune femme assise dans un canapé, en sous-vêtements, les jambes écartées. Face à elle, un homme, dont on ne voit que le crâne dégarni. Elle lui demande si ça "lui plait". Il lui répond qu’elle "est bonne". La jeune femme lâche alors quelques gémissements avant que son compagnon ne lui demande si "elle est bien vierge". Ni plus ni moins qu'une simulation de rapport sexuel.


Mais, surprise, quand la caméra change de plan on se rend compte qu’ils sont en train de jouer à Bravoloto, un jeu sur téléphone lancé à l’occasion des 35 ans de Gifi. La même vidéo a été réalisée avec l'homme dans le canapé cette fois-ci. "On voulait faire quelque chose d’étonnant", nous explique Prosper Masquelier, le président de Bravoloto, société éditrice du jeu et de la publicité en question. Etonnant, oui. Réussi, c'est moins sûr. Dans les minutes qui ont suivi la publication, les internautes ont fustigé le spot publicitaire. "Chez Gifi, on a pas des idées de génie mais des idées de beauf", regrette ainsi adsantrends. "Nous sommes perplexes face à la dernière campagne de Gifi", affirme l’ADN.

Du côté de Bravoloto, on assume sans complexe : "Je peux comprendre que des personnes l’aient mal pris, mais on a posté cette vidéo en interne et elle a fait rire tout le monde", se défend Prosper Masquelier. Même réaction à la direction de Gifi : "On a donné carte blanche à Bravoloto pour faire le buzz sur le net sur le ton de l'humour, explique Thierry Boukhari, directeur délégué du groupe. On a trouvé la vidéo très drôle et absolument pas choquante". Même s'il reconnaît que le spot peut choquer, il préfère parler de "degrés différents de sensibilité humoristique".


La vidéo ne sera donc pas retirée, comme certains internautes le réclament. "Pour l’instant, je n’ai pas reçu de la part de mon client, Gifi, la moindre demande de retirer cette publication", ajoute Prosper Masquelier. Avant de prévenir : "D’autres vidéos arrivent dans le même registre, toujours drôles." Reste à voir si les internautes seront du même avis.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter