La secte Raël fait de Dieudonné son "guide honoraire"

SOCIÉTÉ
DirectLCI
RENCONTRE DU 3E TYPE - Le Mouvement raëlien, secte militant pour la création d'une ambassade dédiée aux extraterrestres, vient d'annoncer qu'elle décernait le titre de "guide" au polémiste Dieudonné. Le fondateur du mouvement s'était déjà illustré par une "quenelle" de soutien à celui qui a récemment été condamné pour "apologie d'acte de terrorisme".

Dieudonné n'en demandait peut-être pas tant pour faire parler de lui. Le Mouvement raëlien, considéré en France comme une secte , a décidé de rendre un vibrant hommage au polémiste en annonçant samedi la remise d'un titre très spécial. Dieudonné sera désormais "guide honorifique" de ce mouvement, ainsi remercié "pour son combat sans relâche à faire triompher la liberté d'expression en France".

Sauveur des Raëliens

La secte, qui milite activement pour la création d'une ambassade destinée à accueillir l'arrivée prochaine des extraterrestres, tient ainsi à remercier l'humoriste controversé, condamné en mars pour apologie d'acte de terrorisme pour son "Je suis Charlie Coulibaly" au lendemain des attentats de janvier. En 2009, explique la porte-parole dans un communiqué, Dieudonné avait ouvert les portes de son théâtre de la Main d'or "pour qu'ils puissent s'exprimer".

LIRE AUSSI
>> Le tribunal confirme l'interdiction du spectacle de Dieudonné à Nice
>> Dieudonné soupçonné de travail dissimulé
>> Dieudonné condamné pour apologie d'actes de terrorisme

Les Raëliens ont pris fait et cause pour le polémiste, victime selon eux "de multiples attaques politiques et judiciaires". Flairant le filon médiatique, le fondateur de la secte, dénommé Raël, avait déjà publié en 2013 une "quenelle de soutien", hommage au geste de Dieudonné interprété par ses opposants à un salut nazi inversé.

Les 83 "guides honoraires" célébrés par la secte sont pour le moins diversifiés. On y trouve pêle-mêle Madonna, Michael Jackson, Bill Gates, Eminem, Hugo Chavez, le philosophe Michel Onfray ou encore l'écrivain Michel Houellebecq.

Sur le même sujet

Lire et commenter