La suppression des sections européennes, une mauvaise idée ?

La suppression des sections européennes, une mauvaise idée ?

En 1992, François Mitterrand et Helmut Kohl inauguraient la toute première section européenne. Dans ces classes, les élèves apprennent les langues vivantes de manière intensive. 24 ans après, Jack Lang, le père de ce dispositif, regrette sa suppression au collège. Selon lui, ces classes européennes sont "une excellente manière d'assurer une forme de démocratisation ". Quant aux classes bilangues, qui permettent d'apprendre une deuxième langue dès la sixième, elles sont finalement maintenues, mais moins nombreuses. Un tiers d'entre elles vont être supprimées pour cette rentrée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - 83 Palestiniens tués dans des raids israéliens depuis lundi, selon un nouveau bilan du Hamas

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.