Lait contaminé Lactalis : Casino, Carrefour, Auchan, Leclerc... ces enseignes qui ont continué à vendre des produits incriminés

Société
LACTALIS - Casino, Cora, Auchan, Leclerc, Intermarché... Ces enseignes de grande distribution ont vendu des produits concernés par les rappels de produits survenus en décembre dernier, malgré la découverte de lait infantile contaminé aux salmonelles. LCI a demandé aux différentes entreprises quelles dispositions avaient été mises en place dans leurs supermarchés.

Après Intermarché et E. Leclerc déjà mis en cause, les équipes de TF1/LCI ont pu constater ce mercredi 10 janvier que des produits contaminés qui devaient être retirés des rayons se trouvaient encore dans un supermarché Cora, de la proche banlieue parisienne. Même chose, toujours selon nos informations, dans un magasin Casino de Suresnes (Hauts-de-Seine). Après les différents rappels produits effectués en décembre, où en sont les enseignes de cette mesure ? Qu'est-ce qui a été mis en place ? Des signalements ont-ils été constatés ? LCI fait le point sur les dispositions mises en place dans les principales enseignes françaises, alors que le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé ce jeudi 11 janvier 2.500 contrôles supplémentaires dans les jours qui viennent.

Leclerc : des produits Lactalis vendus malgré le rappel des produits

E. Leclerc a reconnu ce mardi 9 janvier avoir vendu dans certains de ses magasins des reliquats de produits Lactalis concernés par le rappel du 21 décembre suite à une contamination à la salmonelle de l'Usine de Craon. De son côté, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a lancé "des investigations" chez le distributeur pour comprendre comment ces produits ont pu être mis en vente. 


E. Leclerc explique avoir constaté le problème après avoir procédé à "un audit interne de vérification de la bonne application des mesures de retrait des produits de l'entreprise Lactalis", à la suite d'un problème identifié dans le magasin E.Leclerc de Seclin, dans le Nord. 

Cora : des produits incriminés encore en vente

Au moins un magasin Cora dispose encore ce mercredi 10 janvier de produits Lactalis incriminés dans ses rayons, malgré les différents rappels produits effectués ces dernières semaines. Selon nos informations, des boites de Milumel, un lait infantile, ont en effet pu être achetées dans la matinée dans ce magasin situé en proche banlieue parisienne. C'est ce qu'a pu constater une équipe de TF1 qui s'est rendue sur place. 


Par ailleurs, Cora a reconnu avoir vendu 72 produits Lactalis après la date du rappel. "On a effectivement constaté que certains articles ont été vendus. On est en train de mener une enquête interne pour pouvoir identifier les sources de ce dysfonctionnement" a précisé la responsable qualité de la centrale d'achat de Cora, à LCI.

Carrefour : les produits retirés des rayons et aucun signalement

Contacté par LCI, le groupe Carrefour a indiqué mercredi que dès la diffusion des rappels de produits, tous les produits incriminés ont été retirés des rayons avant finalement de reconnaitre, dans la soirée, que 434 produits de lait Lactalis avaient été vendus après la demande de retarit. 


Le groupe avait pourtant précisé que "même les produits non concernés par le rappel de produits mais issus" de l'usine de Craon ont également été retirés des rayons, "par mesure de précaution". 


 

Intermarché enquête et arrête "définitivement" de vendre du lait Milumel

Après divers signalements, Intermarché a indiqué au Parisien qu'une "enquête précise" a été lancée ce mardi soir. Dans l'un des magasins de l'enseigne située dans les Hauts-de-France, à Marles-les-Mines, précisément, "un client aurait ainsi récemment acheté du lait en poudre de la marque Milumel", indique le quotidien. Autre site concerné, l'Intermarché de Beauvais Nord dans l'Oise : toujours selon les informations du Parisien, "une cliente assure avoir acheté du lait Milumel, après la date de retrait". 


En fin d'après-midi, Intermarché a indiqué arrêter "définitivement" de commercialiser les laits infantiles Milumel", par la voix de son PDG à l'AFP.

Auchan : 52 boîtes vendues et des excuses

Le Parisien, encore, révèle ce mercredi 10 janvier que Auchan a vendu 52 boîtes de lait incriminé, ces dernières ayant été écoulées dans 28 magasins français, hypermarchés et supermarchés. Et un responsable d'évoquer auprès du quotidien "un problème de livraison", des boîtes concernées par le rappel ayant été livrées après le scandale. 


Dans un communiqué, l'entreprise avoir "lancé un audit approfondi de la situation" qui a montré que" 52 produits supplémentaires ont échappé à la vigilance de nos équipes et ont été vendus". Des erreurs "ont été décelées à partir d’une livraison par le fournisseur de produits non conformes, livraison postérieure aux opérations de retrait exécutées précédemment par les équipes d’Auchan Retail France dans ses magasins". Auchan Retail France se dit "consterné et présente ses excuses", indiquant que les derniers clients concernés "sont en train d'être identifiées et contactés".  Auchan met à disposition son numéro "service consommateur" pour toutes les questions éventuelles des acheteurs : 03 59 30 59 30.

Super U, Marché U : des vérifications sont actuellement en cours

"L'incident chez Leclerc a attiré notre attention, donc on mène actuellement des investigations (sous forme d'audit interne) pour vérifier que les procédures de rappel ont bien été appliquées dans chacun de nos magasins", a dit à l'AFP Thierry Desouches, le porte-parole de Système-U. "Parce que si la transmission de l'information est informatisée et robotisée, l'application de ces procédures en magasin fait appel à l'humain. Donc nous vérifions que tout a bien été fait en temps et en heure", a-t-il ajouté.


Plus tard dans la journée, le groupe Système-U a indiqué avoir effectivement vendu 384 boîtes de lait infantile après le rappel. 

Casino, Géant Casino :

Selon nos informations, un magasin Casino situé à Suresnes, en région parisienne, a encore vendu ce samedi 6 janvier des boîtes de lait potentiellement contaminées par la salmonellose et qui faisaient l'objet d'un rappel. Après avoir procédé à des vérifications, l'enseigne a avoué auprès de l'AFP avoir vendu 352 articles concernés par le rappel.

Nos conseils pour vérifier vos produits

  • 1La liste des produits concernés

    La société Lactalis a dressé une liste des produits concernés par le rappel. Ces produits sont potentiellement contaminés par des salmonelles, il faut donc être très prudents. 


    Cette liste est disponible ICI 

  • 2Comment vérifier que vos produits sont sains ou contaminés ?

    Dans cette liste de plusieurs centaines de produits, Lactalis indique le numéro de lot, ainsi que sa date limite de consommation. Il vous faudra donc vérifier le numéro de lots de vos produits ainsi que leur date de péremption. 

  • 3Que faire si vous constatez qu'un produit fait partie de la liste ?

    Les autorités sanitaires demandent aux personnes qui disposeraient de boîtes de ces lots de ne pas les utiliser, qu’elles soient neuves ou déjà entamées. 

    Elles doivent prendre contact avec leur pédiatre ou leur médecin pour se voir conseiller ponctuellement un lait de remplacement, notamment pour les bébés allergiques aux protéines de lait.

    Les alternatives sont disponibles ICI 

    Dans l’attente, ils peuvent se rendre en pharmacie où un lait de substitution leur sera proposé. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Lait infantile contaminé : Lactalis et la grande distribution face au scandale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter