Lanceurs d'alerte : Transparency International France édite un guide pratique pour vous aider

Lanceurs d'alerte : Transparency International France édite un guide pratique pour vous aider

DirectLCI
LANCEURS D'ALERTE - Une ONG, Transparency International France, publie un "Guide pratique pour aider les lanceurs d'alerte". Elle estime qu'un citoyen mal informé de ses droits peut perdre la protection que lui garantit la loi, s'il commet des erreurs. Ce guide a pour but d'aider le lanceur d'alerte, lui apporter des informations et des adresses utiles.

Comment faire lorqu'on détient des informations importantes et que l'on estime nécessaire de les porter à la connaissance du public ? Quelles sont les procédures à suivre ? Commetn s'y prendre ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Comment se protéger ? Toutes ces questions trouvent des réponses dans le "Guide pratique pour aider les lanceurs d'alerte" que publie aujourd'hui, l'ONG Transparency International France. 


Cette publication fait suite à la Loi dite Sapin 2 qui dote la France "d'un régime de protection des lanceurs d'alerte parmi les plus avancés en Europe". Cette loi, adoptée fin 2016, a renforcé la protection des salariés contre les représailles, en leur permettant de bénéficier de l'appui du Défenseur des droits. Pour autant, les citoyens n'ont pas les bons réflexes et s'exposent à "des risques majeurs comme le licenciement ou les poursuites pour diffamation, ou bien "se taisent par peur des représailles", indique le communiqué de presse. 

En vidéo

"Snowden", l’histoire du lanceur d’alertes qui a fait trembler l’Amérique

Le guide, fort d'une soixantaine de pages, détaille par le menu ce qu'est un lanceur d'alerte, que faire avant d'en devenir un, quelles sont les protections dont ils peuvent bénéficier et les cas particuliers comme les crimes et délits ou encore les métiers de la banque et des assurances voire les personnels des services de renseignements. Ainsi, vous saurez procédure à suivre et les conditions à remplir pour lancer une alerte en bénéficiant des protections garanties par la loi. Il détaille également les jurisprudences et les conventions internationales signées par la France, susceptibles d'aider le citoyen lanceur d'alertes "dans la constitution de son dossier". 

L'objectif affiché de ce guide est de donner aux citoyens "les clefs pour agir", et leur permettre de révéler en toute sécurité les "failles et dysfonctionnements de nos Etats, de nos économies, de nos systèmes politiques et financiers", assure l'ONG. L'actualité a démontré à plusieurs reprises que ces derniers devaient faire face à des procédures judiciaires longues, à l'image d'Antoine Deltour, condamné en appel à six mois de prison avec sursis et à 1500 euros d'amende par la justice luxembourgeoise dans l'affaire des LuxLeaks. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter