Lars Vilks : un dessinateur menacé depuis longtemps

Lars Vilks : un dessinateur menacé depuis longtemps

DirectLCI
ATTENTAT – Ce samedi à Copenhague, deux suspects ont ouvert le feu aux abords d’une conférence sur la liberté d’expression, à laquelle participait le dessinateur Lars Vilks, un artiste controversé déjà plusieurs fois menacé.

La fusillade a fait un mort, mais le dessinateur s’en est sorti indemne. Placé sous protection policière depuis de nombreuses années, il semble que Lars Vilks était la principale cible des deux suspects qui ont ouvert le feu, ce samedi après-midi, lors d’une conférence sur la liberté d’expression qui se tenait à Copenhague (Danemark). Une tentative d’assassinat ratée, qui n’est en fait pas la première.

EN SAVOIR + >> Fusillade au Danemark : suivez les événements en direct

Artiste suédois controversé, Lars Vilks est surtout connu pour ses caricatures de Mahomet, qu’il dessine en 2005 en représentant le prophète dans le corps d’un chien. Si pour l’heure, la fusillade n’a pas été encore revendiquée, nous savons que le caricaturiste s’est depuis longtemps attiré les foudres des islamistes.

Liste d'Al Qaïda

En 2009, il essuie une première tentative d’assassinat. Puis en mai 2010, l’artiste subit une attaque alors qu’il donne une conférence sur la liberté d’expression dans une grande université suédoise, en projetant les extraits d’un film discutant du rapport de l’Islam à l’homosexualité. À chaque fois, il s'en sort sans une blessure.

Depuis 2013, Lars Vilks fait partie de la liste établie par le groupe Al-Qaïda des personnes à éliminer. Sur cette liste figurait également Stéphane Charbonnier dit Charb, caricaturiste tué dans l’attaque de Charlie Hebdo, en janvier dernier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter