L'article sexiste de Télé Star sur le "décolleté trop plongeant" d'Emilie Tran Nguyen

SOCIÉTÉ
SEXISME - Le site internet de Télé Star s'est fendu, mercredi 17 août, d'un article sur la présentatrice de France 3 Emilie Tran Nguyen. A quel sujet ? Un soi-disant soutien-gorge, dépassant de sa robe au "décolleté trop plongeant".

C’est l’histoire d’un article au sujet d’une présentatrice TV. Pour évoquer sa manière de conduire les interviews ? Pour questionner la ligne éditoriale de son journal ? Rien de tout ça. Sur son site internet, le magazine Télé Star a dédié mercredi 17 août un article à Emilie Tran Nguyen, journaliste du 12/13h de France 3, pour parler... de son soutien-gorge.

Et dans sa description de la tenue de la journaliste, l’auteur de l'article intitulé "Emilie Tran Nguyen laisse apparaître son soutien gorge en plein journal" ne fait pas dans la nuance. Il décrit ainsi un "petit soucis vestimentaire" (sic) dont "le décolleté trop plongeant" aurait "laissé voir son soutien gorge". Ironisant encore : "Le styliste de France 3 serait-il en vacances ? (…) Nul ne sait si cette touche sexy a fait grimper les audiences à l’heure du déjeuner". Et de conclure : "Une chose est sûre, les habilleurs de la présentatrice vont faire plus attention avant de la lancer sur les plateaux."

"Un tweet sexiste, pas une info média"

Un article aux connotations largement sexistes que la principale concernée n’a pas laissé passer. Et a épinglé, quelques heures après sa publication, dans un tweet cinglant :

Contactée par metronews ce jeudi après-midi, la présentatrice n’a pas souhaité en dire plus, nous expliquant simplement que "s’étendre sur le sujet ne ferait qu’entrer dans le jeu sexiste et désolant de vacuité de cette remarque déplacée".

Un air de déjà-vu

De son côté, Guillaume Botton, rédacteur en chef de Télé Star, n'a pas souhaité réagir auprès de metronews. Mais nous a renvoyé vers une mise à jour de l'article : "Nous tenons à préciser que nous n'avions aucune arrière pensée sexiste en écrivant ces lignes", peut-on ainsi lire, aux côtés d'une précision de taille : "Mea culpa en revanche sur le contenu de l'article ! Nous avons en effet été dupés par le débardeur en dentelles noires de la journaliste que nous avons pris pour un soutien-gorge". Quant aux accusations de sexisme, le magazine les réfute, soulignant qu'il a déjà pu, par le passé, mettre en valeur "le caractère séduisant des homologues masculins" d'Emilie Tran Nguyen.

Une femme journaliste ou présentatrice réduite à son physique ? Il y a comme un air de déjà-vu. Car c’est loin d’être la première fois qu’un article de presse se plie à l’exercice. On se souvient notamment de la séance photo controversée de Paris Match, mettant en scène des journalistes sportives à grand renfort de robes de soirée, ou d’un autre article, toujours chez Paris Match, dévoilant "les jambes inédites" des présentatrices de BFM TV en avril dernier.

A LIRE AUSSI >> Quand les femmes journalistes dénoncent le sexisme des hommes politiques

Sur le même sujet

Lire et commenter