Le brûlage des sarments de vigne : une pratique ancestrale mais peu écologique

DirectLCI
Entre décembre et mars, les sarments – ces jeunes rameaux de vigne coupés pendant la taille – sont habituellement brûlés en plein air. Une pratique peu soucieuse de l’environnement que la préfecture de Côte-d'Or a interdit pendant une semaine. La décision a scandalisé certains vignerons. D’autres préfèrent chercher des solutions alternatives.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 13h du 13 février 2017 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 13/02/2017 des sujets sur l’actualité, un point sur la météo du jour, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter