Albi, symbole de déclin ? La ville s'insurge contre les "contre-vérités" du "New York Times"

Société
DirectLCI
CONTRE-ATTAQUE - Le 7 mars dernier, le "New York Times" a publié un reportage peu flatteur pour la ville d’Albi, présentée comme un symbole du déclin de la province française. De quoi irriter les habitants et la municipalité qui dénoncent une déformation de la réalité.

Le New York Times a été rattrapé par la patrouille. Le célèbre quotidien américain a été fortement critiqué par les habitants et la municipalité d’Albi à la suite de la parution d’un reportage faisant état de la désertification de la ville tarnaise. Dans un article traduit en français et publié le 7 mars dernier, le journaliste Adam Nossiter avait décrit le "déclin visible d’innombrables centres villes" hexagonaux en prenant comme exemple celui d’Albi, où les fermetures de petits commerces s’enchaîneraient au profit de la grande distribution. Pour étayer son propos, le reporter s’était notamment appuyé sur le recensement des commerces fermés de la ville réalisé par le blogueur Florian Jourdain. 


Un article qui a entraîné une levée de boucliers dans la ville : la municipalité a mis en ligne une pétition ainsi qu'une tribune signée par différentes personnalités albigeoise. "L'article est émaillé d'erreurs manifestes, d'oublis et de contre-vérités qu'il convient de dénoncer. A commencer par le taux de vacances commerciales en centre-ville, qui est inférieur à 7,3%, ce qui place Albi dans les villes les moins impactées de France, la moyenne nationale étant de plus de 10%", est-il notamment écrit. 

Contre-enquête

Des approximations journalistiques relevés en outre par France 3 Midi-Pyrénées dans une contre-enquête : "Albi n’appartient pas aux 27 centres-villes français extrêmement désertifiés. La commune tarnaise se place loin derrière des communes comme Orange, Avignon, Béziers, Pamiers, Villeneuve-sur-Lot, Cholet, Calais ou Lens", précise le journaliste, Sylvain Duchampt, avant de souligner les arrangements du reporter du New York Times avec la réalité. Pour illustrer le déclin du centre-ville, une photographie d’un commerce avait notamment été prise…pendant ses horaires de fermeture.  


Si l'article du quotidien américain grossit le trait, force est de constater que les fermetures de commerces à Albi sont bien réelles. En mars 2016,  le JT de 13H de TF1 avait notamment évoqué les difficultés pour les commerçants de la ville tarnaise face à la concurrence des grandes surfaces. Un reportage à retrouver ci-dessous. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter