Le Conseil d'Etat fait descendre Dieudonné de scène

Le Conseil d'Etat fait descendre Dieudonné de scène

DirectLCI
JUSTICE - Nouveau rebondissement dans l'affaire Dieudonné. Le Conseil d'Etat a interdit son spectacle, "Le Mur", qui devait être joué ce jeudi soir à Nantes. Un peu plus tôt dans la journée, le tribunal administratif de la ville l'avait, lui, autorisé.

Manuel Valls peut pousser un gros "ouf" de soulagement. Même si on imagine que le jeu du chat et de la souris est loin d'être terminé, le ministre de l'Intérieur a pu se féliciter de la décision du Conseil d'Etat prononcée,  jeudi en fin de journée,  contre le très controversé Dieudonné . La plus haute juridiction administrative du pays a maintenu l'interdiction du spectacle "Le Mur", que ce dernier devait jouer en soirée dans un Zénith de Nantes plein à craquer. Pour les juges, cette représentation constitue un "risque de trouble à l'ordre public" et une "atteinte à la dignité de la personne humaine".

Une "victoire pour la République"

Un nouveau revirement dans une journée riche en émotions : quelques heures avant, le tribunal administratif de Nantes avait, lui, autorisé le spectacle . La cour avait ainsi censuré l'arrêté préfectoral pris en vertu de la circulaire publiée en début de semaine par le ministère de l'Intérieur.

Immédiatement après la décision du Conseil d'Etat - prise en moins de deux heures - les autorités se sont félicitées de cette prise de position. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault a indiqué qu'elle "renforç(ait) la position du gouvernement".  De son côté, Manuel Valls, en première ligne dans cette affaire explosive, a parlé, depuis Brest où il se trouve en déplacement, de "victoire pour la République".

Plus d'informations à suivre...

Plus d'articles

Sur le même sujet