Le coût de la rentrée scolaire : combien débourserez-vous en fonction de l'âge de votre enfant

DirectLCI
ÉCOLE - Selon une étude publiée ce jeudi 16 août par la Confédération syndicale des familles, le coût de la rentrée scolaire est en baisse de 2,91% par rapport à 2017. Si les familles dépenseront moins pour leurs enfants scolarisés au collège ou en seconde générale, en revanche il leur en coûtera 10% de plus qu'en 2017 pour un élève de CP.

Cela fait 45 ans que la Confédération syndicale des familles calcule chaque été combien devront dépenser les familles françaises pour la rentrée scolaire. Pour obtenir ses chiffres, elle a demandé à plusieurs foyers de lui envoyer les listes de fournitures scolaires distribuées à leurs enfants à la fin de l’année scolaire. Des familles et des militants, à l’aide d’une grille-type, ont ainsi pu relever les prix des cahiers, stylos, trousses, calculatrices… dans les magasins. Chacun a noté les prix des fournitures qu’il a l’habitude d’acheter. La Confédération a alors pu estimer combien devra dépenser la famille d'un élève de cours préparatoire, cours moyen, collège, seconde générale ou technologique pour la rentrée scolaire. 


La conclusion de son étude pour la rentrée 2018 est que ce coût est en baisse de 2,91%. Selon elle, "cette baisse s’explique principalement par des pratiques d’achat différentes pour les familles. Elles sont plus attentives à la nature de leurs achats et sont de moins en moins enclines à faire des achats 'superflus'. Les marques (pour les affaires de sport par exemple), bien que toujours présentes, sont moins plébiscitées par les familles."


En revanche, si le budget global baisse, ce n’est pas vrai sur toutes les classes. En primaire et principalement au CP, le coût de la scolarité augmente significativement.

+10,64% pour un élève de CP

Pour un élève en classe de CP, le coût de la rentrée est passé de 149,76 euros en moyenne en 2017 à 165,70 euros en 2018 (+15,20 euros pour les fournitures, +6,60 euros pour l’équipement sportif). Soit une hausse de 10,64%. 


En CM1 et CM2, le coût de la rentrée par élève augmente également, passant de 193,61 euros en 2017 à 194,62 euros en 2018. Ce qui revient à une augmentation de 1,05%. 

Une baisse d'environ 4% au collège et au lycée

En revanche, au collège et au lycée, le budget global est en baisse de 4,14 et 3,9%. Par exemple, un élève de 6ème coûtera en moyenne 342,22 euros à sa famille, contre 353,37 euros en 2017 (soit une baisse de 2,60%). La famille d'un élève de 4ème devra dépenser 332,26 euros pour sa rentrée, contre 353,26 euros en 2017 (soit une baisse de 5,68%).


Quelle est la raison de cette baisse, selon la Confédération syndicale des familles ? Les parents consacreront cette année 7 à 15 euros de moins aux équipements sportifs. Les parents achètent moins d’articles de marque qu’en 2017, explique l'organisation, car "soit l’enfant a déjà des vêtements de marque, soit les parents ne veulent pas céder aux volontés de leurs enfants ou n’ont tout simplement pas les moyens".


Enfin, une entrée en lycée coûtera 4,43% moins cher qu'en 2017. Il faudra tout de même débourser 403,79 euros en moyenne pour un élève de seconde générale (contre 422,52 en 2017).

L'enseignement professionnel et l'alternance beaucoup plus chers que le général

Ce que révèle également l'étude de la Confédération syndicale des familles, c'est que même si son coût est en baisse, les dépenses en enseignement professionnel et/ou en alternance sont plus importantes que les dépenses en enseignement général. Tout simplement car les élèves ont besoin d’équipements spécifiques coûtant chers.


Ainsi, les parents d'un élève rentrant en seconde de Bac pro sanitaire et social devront débourser 411,03 euros pour sa rentrée (-4,47%), et la famille d'un lycéen entrant en seconde de Bac pro industriel devra dépenser 682,83 euros (-3,06%).

Les équipements numériques, un coût pour de nombreuses familles

L'étude de la Confédération des familles explique également que de plus en plus, les familles doivent compter dans leurs dépenser les équipements numériques dont leurs enfants peuvent avoir besoin à l'école et en dehors de l'école (ordinateur, accès internet). Certaines listes de fournitures scolaires demandent par exemple aux parents d’acheter à leurs enfants des clés USB ou des écouteurs MP3. Pour certaines familles, tout cela représente un coût significatif, qu'ils doivent intégrer dans leur budget rentrée.

L'ARS suffit-elle à couvrir ces dépenses ?

Tous ces chiffres sont à mettre en perspective avec l'allocation de rentrée scolaire (ARS) que toucheront près de 2,8 millions de familles à partir de ce jeudi 16 août. Cette aide, versée sous conditions de ressources, est destinée à aider les dépenses liées à l'école et concerne les enfants âgés de 6 à 18 ans. Pour la rentrée 2018, les familles bénéficiaires toucheront 367,73 euros pour un enfant de 6 à 10 ans ; 388,02 euros pour un enfant de 11 à 14 ans ; et 401,47 euros pour un enfant de 15 à 18 ans. Ainsi, les bénéficiaires de l'ARS devraient largement pouvoir absorber les dépenses de leurs enfants scolarisés en cours préparatoire,  cours moyen et collège. En revanche, cette somme risque d'être tout juste pour un élève rentrant au lycée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter