Le déficit du système de retraite français revu en forte baisse en 2020

Le déficit du système de retraite français revu en forte baisse en 2020

REFORME - Le déficit global du système de retraite français s'est établi à 13 milliards d'euros en 2020, selon un rapport du Conseil d'orientation des retraites, contre 25,4 milliards prévus fin novembre, et devrait être inférieur à 10 milliards cette année.

Le trou n'était finalement pas si profond. Après ses premières projections alarmistes de juillet (-29,4 milliards), puis de novembre (-25,4 milliards), le COR a finalement revu le déficit de l'ensemble des régimes de retraites en baisse de moitié. Le "besoin de financement" du système a ainsi été "de l'ordre de 18 milliards" grâce à une "contraction moins forte que prévu" du PIB (-8,2%).

Toute l'info sur

La réforme des retraites d'Emmanuel Macron

Une fois retranché le versement "exceptionnel" de 5 milliards du fonds de réserve des retraites, au titre d'une vieille "soulte" du régime des électriciens et gaziers, "le déficit s'est élevé à 13 milliards". 

La surmortalité liée au Covid fait baisser le déficit

Un déficit donc moins important que ce que les projections alarmistes du mois de juillet dernier prévoyaient, avec un déficit estimé alors à 29,4 milliards d'euros. Et malheureusement, l'explication est funeste. Si le solde de l’année 2020, et plus encore celui de l’année 2021 se sont améliorés, c'est en raison de la surmortalité liée à la crise sanitaire. 

Avec le rebond attendu en 2021, "la situation financière du régime se redresserait jusqu’en 2023, mais resterait en déficit, entre 0,3 % et 0,1 % du PIB selon les hypothèses", indique le COR dans son rapport. À plus longue échéance, "le solde du système de retraites varierait entre + 2,1 % et - 0,7 % du PIB en 2070 selon les scénarios et la convention retenus."

Lire aussi

Alors qu'Emmanuel Macron a affirmé lors de son déplacement à Martel dans le Lot, que la réforme ne serait pas "reprise en l'état", les représentants syndicaux s'inquiètent d'un retour de la réforme avant 2022. 

"On continue de dire qu'il n'y a pas de voie de passage pour une réforme des retraites quelle qu'elle soit d'ici à l'élection présidentielle", a déclaré à l'AFP le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger. Avant de conclure, promouvoir une telle réforme avant 2022, "c'est juste une folie."  Pour son homologue de la CGT, Philippe Martinez, "ce serait une erreur de la part du président de la République de remettre ça sur la table, il y a bien d'autres priorités."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Même infraction, même sanction" : après la gifle d'Emmanuel Macron, les policiers montent au créneau

Variant Delta : "épée de Damoclès" au-dessus de l’embellie sanitaire en France

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

Euro : le calendrier détaillé des retransmissions TV de tous les matchs

Covid-19 : ce que l'on sait du cluster de variant Delta détecté à Strasbourg

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.