"Le FN tient un discours de vérité" : les propos de Maïtena Biraben font jaser

TELEVISION - Jeudi soir, lors de son émission du grand Journal, la présentatrice a répété par deux fois que le "FN tenait un discours de vérité", et qu'il était "le premier parti de France". Une sortie qui a fait réagir sur Twitter.

Oups, la glissade qui fait mal. Et qui a mis un petit malaise. Jeudi, Le Grand Journal de Canal+ était consacré au "politiquement correct". Maïtena Biraben, présentatrice de l’émission - laquelle a surtout fait parler d'elle pour ses petites audiences depuis la rentrée - a sans doute voulu adopter une posture choc, rentre-dedans, ou... politiquement incorrecte. Emportée par son élan, est-elle sortie du cadre ? Face à son invité, l’avocat pénaliste Eric Dupont-Moretti, elle a répété par deux fois que "le FN tient un discours de vérité". Ce qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes.

Lors de cet échange , Maïtena Biraben et son invité abordent le sujet de l’immigration. "Vous dites que la France n’est plus le pays des droits de l’homme", demande-t-elle à son interlocuteur. Qui répond : "Oui, c’est le pays le plus condamné par Strasbourg. Enfin derrière la Turquie, ce qui n’est tout de même pas un truc fantastique", rétorque l'avocat. Maïtena Biraben le relance : "Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour que ça change ?" Eric Dupont-Moretti : "Il faudrait que les juges aient le courage d’aller de l’avant. Malheureusement, les avancées en termes de libertés publiques ce sont des coups de pieds au cul que l’on s’est pris de Strasbourg."

EN SAVOIR +
>> Les réactions pleuvent après l'interview polémique de Biraben
>> Maïtena Biraben appelle ses collègues "à se détendre"

"C’est le premier parti de France, Eric Dupont Moretti"

La présentatrice reprend : "Vous savez que ces propos, les propos de la vérité, sont souvent tenus et incarnés par le Front national aujourd’hui. Rarement par le Parti socialiste, très rarement par les partis classiques, c’est quelque chose qui vous pose problème ? Ou que vous entendez et qu’à la fin des fins, vous comprenez ?" Eric Dupont-Moretti ne relève pas, et lui répond : "Le Front national est pour moi un véritable problème. Je pense que c’est une petite entreprise qui marche bien." Là, Maïtena Biraben le coupe : "C’est le premier parti de France, Eric Dupont Moretti." Lui rebondit, reprend la parole. La présentatrice l'interrompt à nouveau : "Et pourtant les Français se reconnaissent dans ce discours de vérité qui est tenu par le Front national."

Des propos approximatifs de la part de la présentatrice – le FN n’est aucunement le premier parti de France, ni en terme d’adhérents, ni d’élus, comme nous le démontrions ici –, qui n'ont pas laissé Twitter indifférent...


> L'interview, à voir à partir de 17' 35''.

A LIRE AUSSI >> Le Grand Journal présenté par Maïtena Biraben, ça donne quoi ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

Dans le Gard, le geste héroïque d'un élève de 9 ans pour sauver son camarade de l'étouffement

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.