Le français peut-il devenir la langue la plus parlée dans le monde ?

DirectLCI
SEMAINE DE LA FRANCOPHONIE - Actuellement cinquième langue la plus parlée, le français devrait progresser considérablement progresser dans les 30 années qui viennent. Au point de devenir n°1 en 2050 comme le prédisait une étude de Natixis ou comme le suggérait récemment Emmanuel Macron ? Peu probable.

Sa phrase avait fait forte impression. En visite au Burkina Faso en novembre, Emmanuel Macron a vanté la francophonie au point d'affirmer que "le français pourra être la première langue du monde". À l'occasion de la semaine de la francophonie, au cours de laquelle le président devrait annoncer sa stratégie pour la promotion du français, comment évaluer le véritable poids de la langue de Molière dans le monde ? Et son poids à venir ?

Indéniablement, le français progresse, et continuera à progresser. Avec environ 270 millions de locuteurs aujourd'hui et 700 millions de locuteurs estimés aux alentours de 2050, sa croissance s'explique par la démographie africaine. La population du continent, évaluée à 1,2 milliard aujourd'hui, devrait doubler d'ici 2050 et dépasser les 4 milliards d'ici 2100. 

La francophonie, ça n’est pas seulement se retrouver dans de beaux salons et discuter en mettant les imparfaits du subjonctif. Mais la question que pose la jeunesse est : qu’est-ce que ça met dans l’assiette ?Omar Bongo

Actuellement, le français se classe à la cinquième ou sixième place des langues les plus parlées, derrière l'anglais, le mandarin, l'espagnol, l'arabe et parfois l'hindi. Mais, selon l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), le français est la 2e langue la plus apprise dans le monde, la 2e langue la plus utilisée dans les organisations internationales et les médias, la 3e langue dans les affaires et la 4e langue sur Internet.


Grâce à cette présence internationale, notamment dans les pays dont la population va exploser au cours du siècle, le français a toutes les chances d'être plus parlé que l'espagnol, l'arabe et l'hindi dans quelques décennies. 

Le pays où le plus de personnes parlent le français n'est pas la France

Le pays qui contient le plus de francophones n'est ainsi plus la France, mais la République démocratique du Congo (RDC), rappelle l'OIF.

En 2050, "la langue la plus parlée dans le monde".... vrai ?

Mais certains voudraient voir le français comme la future langue mondiale, ce qui semble exagéré. Outre Emmanuel Macron, la banque d'investissement Natixis a publié en 2013 une étude, reprise depuis par de nombreux médias, affirmant que "le français pourrait être [en 2050] la langue la plus parlée dans le monde, devant l'anglais et le mandarin". Mais cette étude considérait comme francophone tous les habitants des pays dont la langue officielle est le français, comme le faisait remarquer Forbes.

Le français a pour particularité d'être avant tout une deuxième langue, notamment en Afrique. Son développement ne dépend donc pas que de la démographie mais aussi des moyens alloués à son apprentissage. Ce sera l'objet du discours que prononcera Emmanuel Macron mardi 20 mars.

Le président se veut en effet très ambitieux, mais rien ne semble gagné sur le terrain de la francophonie. Comme l'expliquait  Slate en 2016, le français est de plus en plus concurrencé en Afrique. Par exemple, en RDC, le français commencerait à perdre son statut de "langue véhiculaire", c'est-à-dire de moyen de communication entre différentes communautés aux dialectes maternels différents, au profit du lingala. Au Sénégal, c'est le wolof qui supplante le français.


L'article cite également l'ancien président du Gabon Omar Bongo, décédé en 2009 : "La francophonie, ça n’est pas seulement se retrouver dans de beaux salons et discuter en mettant les imparfaits du subjonctif. Mais la question que pose la jeunesse est: qu’est-ce que ça met dans l’assiette ?"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter