Le gouvernement démonte la propagande djihadiste

SOCIÉTÉ
ANTITERRORISME - Le gouvernement a lancé un site pédagogique pour lutter contre les tentations jihadistes auxquelles succombent certains jeunes. Une vidéo démonte notamment la propagande des groupes terroristes.

Informer pour contrer la propagande. C'est l'un des axes du plan annoncé par le gouvernement pour lutter contre le terrorisme djihadiste. Près de trois semaines après les attentats perpétrés contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo, une policière et un supermarché casher à Paris, le gouvernement lance un site pédagogique destiné notamment aux apprentis djihadistes. De plus en plus embrigadés à travers internet, de jeunes hommes et femmes se radicalisent au point de quitter la France, notamment à destination de la Syrie pour rejoindre Daech, le groupe notamment responsable de l'exécution barbare de plusieurs otages étrangers.

A LIRE AUSSI >> Djihad, smileys et niqab : comment metronews a intégré les réseaux islamistes féminins sur Facebook

Afin de contrer la propagande djihadiste, le site stop-djihadisme.gouv.fr comporte une vidéo qui démonte les arguments de ces organisations terroristes pour recruter de nouveaux membres. "Ils te disent : 'Rejoins-nous et viens aider les enfants syriens'. En réalité, tu seras complice du massacre de civils", est l'un message diffusé par cette vidéo.

"Une forme d'embrigadement sectaire"

Au-delà de ces images, directement à destination de jeunes influençables, le site du ministère de l’Intérieur décrypte les méthodes de propagande employées par la mouvance djihadiste. "Pour recruter les adolescents et jeunes adultes, garçons comme filles, les groupes terroristes utilisent aussi de véritables techniques de manipulation mentale, explique le site. C'est cette stratégie qui peut apparenter les recrutements à une forme d'embrigadement sectaire." Destiné à tous et notamment à l’entourage de victimes potentielles de cet embrigadement, le site liste quelques-uns des signes les plus courants susceptibles d'alerter les proches de personnes séduites par cette propagande.

En outre, le site stop-djihadisme.gouv.fr propose des entrées pour comprendre la menace terroriste, décrit l'action de l'Etat et explique l'importance de la mobilisation pour faire face à une menace diffuse. Le site donne notamment le numéro vert permettant de signaler des cas de radicalisation violente.
 

EN SAVOIR + >>  Olivier Roy : "Si vous êtes jeune, il n'y a guère plus que le djihad sur le marché"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter