La folie "Hand spinner" s'empare des cours de récré : nous avons demandé à une psychologue pour enfants quels en sont les bienfaits

DirectLCI
TENDANCE - Le "Hand Spinner", cette petite toupie, à l'origine destinée aux enfants et adultes ayant des troubles du comportement, fait fureur dans les cours de récré. L'occasion pour LCI de demander à Angélique Kosinski, quels en sont les bienfaits et en quoi, ce jouet peut être bénéfique pour nos enfants.

Si vous avez des enfants, vous n'avez pu passer à côté de cette mode : le hand spinner. Ces toupies à trois têtes que l’on peut faire tourner entre ses doigts, sont dans toutes les mains des écoliers et ces objets ont une origine moins ludique qu’il n’y paraît. L'année dernière, des parents ont découvert que cette toupie pouvait avoir des effets bénéfiques sur la santé de leurs enfants. 


Le "fidget spinner" (son autre nom), dont la structure s’articule autour d’un axe grâce à un roulement à billes, permet ainsi à aux enfants de canaliser leur énergie, gérer leur stress, le tournoiement rapide et silencieux de l’objet provoquant un effet apaisant. Il se révèle également que l’objet est très efficace pour tisser des liens entre les enfants autistes et leurs camarades de classe, qui jouent ainsi au même jeu.

En vidéo

Le "hand spinner", la toupie qui calmera votre ado

Afin de mieux comprendre ce phénomène et comprendre la façon dont cela apaisait certains enfants, nous avons demandé à Angélique Kosinski, psychologue pour enfants et adolescents à Paris de nous éclarier sur le sujet. 

LCI : Quels sont les bienfaits de ce jouet pour les enfants et les adultes ?

Angélique Kosinski : Chez les enfants autistes, on est dans la pathologie urgente, un soin. Chez l’enfant non autiste, on est dans la concentration, on est hors cadre pathologique. On n'est pas dans une démarche de soin mais dans les deux cas, l'attention permet d'être focalisée. Ce jouet peut aussi permettre d’expliquer l’autisme à ses enfants. L'amener à se poser des questions. Les enfants pourront dans ce cadre-là, côtoyer des enfants qui ont certaines pathologies et se remettre un peu en question.

LCI : Chez l'enfant, comme chez l'adulte, comment est-ce que ça agit sur l’énergie, sur le stress et sur la concentration ?

Angélique Kosinski : En faisant tourner la toupie, on est focalisé là-dessus, durant deux minutes, ça rappelle les rituels tibétains des "mandalas" et cela a un effet apaisant. On peut s’imaginer que le fait que cela tourne et que l’attention soit ainsi fixée sur ce mouvement rotatif. C’est un remplacement à la rotation du stylo.

LCI : Est-ce vraiment important d’en avoir un ?

Angélique Kosinski : Ce n’est pas important de l’avoir. Ce n’est pas capital, c’est un effet de mode. Avant cela , les enfants évacuaient le stress en récré. Il faut apprendre à l'enfant une autre méthode de gestion du stress, comme la respiration profonde, afin qu'il ne soit pas stressé s'il n'a pas ce jouet. Il faut aussi lui faire comprendre qu'on peut faire sans.

Plus d'articles

Sur le même sujet