Le journal "L'Humanité" évacué après une suspicion d'attaque biologique

Le journal "L'Humanité" évacué après une suspicion d'attaque biologique

EVACUATION - Ce vendredi midi, la rédaction du journal "L'Humanité" a été contrainte de quitter en urgence ses locaux. Après avoir vérifié le contenu suspect d'une enveloppe, police scientifique et pompiers ont levé l'alerte vers 13 heures.

Alerte dans une rédaction. Vers 11h30 ce vendredi matin, les locaux du journal L'Humanité, installés à Saint-Denis, ont été évacués suite à une suspicion d'attaque biologique. Pompiers et forces de l'ordre arrivés sur place ont complètement bouclé la rue.

Déchets minéraux inoffensifs

"On a vu débarquer un pompier dans la rédaction, nous disant d'évacuer le bâtiment. De nombreux policiers sont arrivés sur place et craindraient une attaque biologique", nous a décrit un journaliste sur place.

Selon les informations du Parisien , c'est une enveloppe contenant de la poudre ainsi qu'un mot qui a provoqué cette intervention. Six personnes sont restées confinées dans les locaux en attendant les résultats du laboratoire de la police scientifique. Finalement vers 13 heures, l'alerte a été levée. Selon les pompiers, l'enveloppe contenait des "déchets minéraux inoffensifs" et "une lettre aux propos incohérents".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Nous amorçons une décroissance de l'épidémie", selon Olivier Véran

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Logement : vous pouvez faire résilier le bail de votre voisin en cas de fortes nuisances

Dr Gérald Kierzek : "il n'y a pas de problème pour rouvrir les terrasses, parce que c'est à l'extérieur"

"Rien ne fonctionne" : Gérard Lanvin s'emporte dans Sept à Huit contre une époque "affligeante"

Lire et commenter