Le journal Minute condamné pour sa une homophobe

SOCIÉTÉ
DirectLCI
JUSTICE - L'hebdomadaire, poursuivi pour injure et provocation à la haine suite à un numéro polémique publié au début des débats sur le mariage pour tous, a été condamné ce mardi par le tribunal correctionnel de Paris.

"Mariage homo : bientôt ils vont pouvoir s'enfiler... la bague au doigt". Avec sa une du 11 juillet 2012, Minute est allé trop loin. Ce mardi, la justice a en effet reconnu le journal d'extrême droite coupable "d'injure et d'incitation à la haine". Il devra verser à l'association SOS homophobie, partie civile dans ce dossier, 4.000 euros d'amende et 3.000 euros de dommages et intérêts.

"Une belle victoire"

En couverture de ce numéro, publié peu avant les débats houleux sur le Mariage pour tous, l'hebdomadaire avait multiplié les titres homophobes. "Sida, malgré les risques, ils vont vous donner leur sang", pouvait-on lire, accompagné d'une photo de deux hommes de dos, quasi nus, arborant le drapeau arc-en-ciel.

Pour la vice-présidente de SOS Homophobie, Elisabeth Ronzier, relevant la "rareté des décisions" en ce sens, "c'est une belle victoire". L'avocat du journal, Frédéric Pichon, s'est de son côté félicité que "sur la plupart des chefs de poursuite, les plaignants ont été déboutés", en référence à la relaxe prononcée sur le contenu des articles. Mais il a estimé que le montant de la condamnation était "assez sévère par rapport à la jurisprudence habituelle" et a indiqué qu'un éventuel appel était à l'étude. Minute est coutumier des unes controversées. L'année dernière, il avait comparé la ministre de la Justice Christiane Taubira a un singe. Il devra prochainement s'en expliquer devant la justice.

Lire et commenter