Le manque de chasseurs pose un problème de régulation des espèces

DirectLCI
JT WE - Ce dimanche 11 septembre marque l’ouverture de la chasse. Une bonne nouvelle pour les chasseurs qui constatent cependant que la pratique est de plus en plus boudée par les jeunes. Mais moins de chasseurs, cela signifie une prolifération de certaines espèces comme le sanglier qui causent parfois de gros dégâts dans les cultures.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter