Le nombre de morts sur les routes a chuté de 16,4% en octobre

Le nombre de morts sur les routes a chuté de 16,4% en octobre

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Le nombre de morts sur les routes a chuté de 16,4% en octobre par rapport à l'année dernière, a annoncé la Sécurité routière jeudi. Sur les premiers mois de l'année 2016, le bilan est toutefois à la hausse par rapport à 2015.

C'est une baisse conséquente. Le nombre de morts sur les routes françaises a chuté de 16,4% au mois d'octobre par rapport au mois d'octobre de l'année dernière, selon les chiffres de l'Office national interministériel de la sécurité routière révélés jeudi.  316 personnes au total ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation, soit 62 de moins qu'en octobre 2015 - qui avait été marqué par l'accident de car de Puisseguin. 

En revanche, le nombre d'accidents corporels est en hausse de 7% en octobre (5.440, soit 355 accidents supplémentaires) et le nombre de personnes blessées de 9,6% (6.886, 601 blessés de plus). Mais la baisse globale du mois d'octobre n'éloigne pas le spectre d'une troisième année consécutive d'augmentation de la mortalité routière. 

Lire aussi

    Vers une troisième année d'augmentation de la mortalité routière ?

    En septembre, le nombre de décès avait bondi de 30,4% par rapport au même mois de l'année 2015. Et sur les 10 premiers mois de l'année 2016, le nombre de personnes décédées sur les routes reste supérieur de 0,8% à celui enregistré sur la période équivalente en 2015 : 2.882 personnes ont été tuées au total, soit 22 de plus que sur la même période l'an dernier.

    Après douze années de baisse, la France avait vu en 2014 le nombre de morts sur les routes repartir à la hausse (3.384 morts, +3,5% par rapport à 2013), de même qu'en 2015 (3.464 tués, +2,4% par rapport à 2014). Le pays n'avait pas enregistré deux années consécutives de hausse de la mortalité routière depuis 35 ans.

    Lire aussi

      En vidéo

      Sécurité routière : quand routes dégradées riment avec danger

      "A l'approche du long week-end du 11 novembre et des premiers froids, la Sécurité routière rappelle que la vigilance et le respect absolu de l'ensemble des règles de prudence au volant s'imposent donc plus que jamais à tous les usagers de la route", explique-t-elle dans un communiqué. Pour tenter d'enrayer la hausse de la mortalité routière, le gouvernement a lancé deux plans successifs l'an dernier, comprenant pas moins de 81 mesures, avec notamment l'interdiction du kit mains libres au volant, l'abaissement du taux d'alcoolémie pour les conducteurs novices et l'augmentation du nombre de radars sur les routes. 

      Lire aussi

        Sur le même sujet

        Les articles les plus lus

        REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

        Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

        EN DIRECT - Covid-19 : une soixantaine de manifestations contre le pass sanitaire ce samedi

        Covid-19 : l'anxiété des Français atteint un niveau proche de celui du premier confinement

        Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

        Lire et commenter
        LE SAVIEZ-VOUS ?

        Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

        Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.