Le préfet de Paris interdit une manifestation organisée ce samedi par le groupe d'extrême droite Génération Identitaire

SOCIÉTÉ

POLICE - De peur de voir des débordements dans la capitale ce samedi, la préfecture de police a annoncé l'interdiction d'une manifestation organisée par Génération Identitaire. Une contre-manifestation d'"antifa" devait avoir lieu dans le même quartier.

Ce vendredi, le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a annoncé par communiqué avoir pris un arrêté d’interdiction, une mesure assez exceptionnelle, contre une manifestation pour "défendre l’Europe face aux islamistes" organisée samedi 25 novembre par le groupe d’extrême droite Génération Identitaire. Le rassemblement devait se tenir dans le secteur du boulevard de Grenelle et de l'avenue de la Motte Piquet, dans le XVe arrondissement de la capitale.

La peur d’affrontements violents

Dans son arrêté d’interdiction, le préfet de police explique craindre "des affrontements violents et des troubles à l'ordre public". La raison ? Des groupuscules d’extrême-gauche "ont fait savoir leur volonté d'organiser des contre-rassemblements". Le préfet évoque des "éléments et groupes de la mouvance contestataire radicale et violente de l'extrême gauche", "déterminés", "organisés", "masqués", "très mobiles" et ayant "appelé à empêcher cette manifestation" et à participer "en nombre à une contre-manifestation".  

En effet, le groupe Facebook Antifasciste Paris-Banlieue a créé un évènement appelant à se rassembler pour une contre-manifestation. "Cette situation ne peut que générer des troubles graves à l'ordre public", estime le préfet.

Outre les risques de contre-manifestations, Michel Delpuech s’inquiète également de la présence d'autres groupes violents appartenant à la mouvance de l’ultra-droite dans la capitale. Cette manifestation "est susceptible de rassembler des groupements violents appartenant à la mouvance de l'ultra-droite provenant aussi bien de la région parisienne, que de la province, ainsi que d'Allemagne, d'Autriche, d'Italie et du Royaume-Uni", affirme-t-il.

Lire aussi

Génération Identitaire conteste la décision

Jeudi soir, le groupe d’extrême-droite, par l’intermédiaire de ses avocats, a déposé un recours en référé liberté au tribunal administratif de Paris.

"Nos avocats ont immédiatement déposé un référé liberté devant le Tribunal administratif et sont tout à fait confiants quant à l’issue de la procédure. Nous avons de grandes chances d’obtenir l’autorisation de notre manifestation", peut-on lire sur la page Facebook de Génération Identitaire. Le tribunal administratif devrait se prononcer samedi matin sur ce référé liberté.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter