Le top 20 des perles entendues chez le psy

Le top 20 des perles entendues chez le psy

DES MOTS ET DES MAUX – Un psychanalyste publie jeudi "Allongez-vous", recueil des plus belles "perles" entendues dans la bouches de ses patients. Morceaux choisis.

Il ne doit pas toujours être facile de garder son sérieux de l'autre côté du divan. C'est ce qu'on se dit à la lecture de livre du docteur Yann Simaï. Dans "Allongez-vous ! (Les plus belles perles entendues par votre psy)", qui paraît jeudi 3 septembre aux éditions de l'Opportun, ce psychiatre-psychanalyste, qui exerce depuis une trentaine d'années dans le Sud-Ouest de la France, compile les bons mots entendus dans la bouche de ses patients lors de ses consultations.

L'humour de l'inconscient

Lapsus révélateurs, calembours involontaires (on les appelle des "kakemphatons", apprend-on au passage), jeux de mots accidentels, inventions lexicales... Tous les propos rapportés sont authentiques, assure l'auteur dans son introduction. Il précise que si dans certains cas, les lapsus de ses patients anonymes "leur sont restés inaudibles, dans d’autres ils ont servi de signes précieux pour indiquer un nouveau chemin de compréhension". Metronews vous en propose un top 20, petite sélection arbitraire  :

1 - "Je préfère continuer à réfléchir sur ma tendance à toujours trop intellectualiser."

2 - "C’est vrai qu’elle n’est pas très belle, notre fille, mais nous l’aiderons."

3 - "J’ai bien réfléchi : au fond je crois que j’aime pas la pénétration."

4 - "Vous savez comment j’ai appris que ma femme voulait divorcer ? Par la poste ! Un courrier avec accusé de déception."

5 - "Je le savais pas coureur à ce point-là. Vraiment, il baise dans mon estime."

6 - "Je suis fidèle à ma femme, oui, bien sûr, mais si l’occasion se présentait, je sais pas si j’aurais la faiblesse de résister."

7 - "La boulimie me dévore."

8 - "J'ai de la veine, je me suis jamais shooté."

9 - "Mon mari, depuis un mois, il est très fier de son obstinence à l’alcool."

10 - "Il vomit tout le temps mais il se plaint jamais, il garde tout pour lui, il a trop peur de se faire renvoyer."

11 - "Pendant la transhumance, je me fais les bergers... Euh, je me fais héberger dans les fermes."

12 - "J’étais enceinte, alors il s’est dégonflé."

13 - "Moi, je suis pas assez rébral."

14 - "J’ai perdu la graisse que j’avais encumulée l’hiver dernier."

15 -  "Ça l'a mis en pétard d'être arrêté pour si peu de cannabis sur lui."

16 - "Elle avait un petit élève, un CE2, il lui a mis la main sous la jupe. Vous vous rendez compte? Ah, mais c’est remonté jusqu’à la direction !"

17 - "Après être tombé plusieurs bourgeoises à la suite, j’ai fini par trouver la bonne."

18 - "Je lui ai dit : 'C’est un plaisir de faire la queue derrière vous.' Pourquoi elle l’a mal pris ?"

19 - "Vous verriez ma belle-sœur ! Les médocs en ont fait un légume, une sorte d’OGM."

20 - "Ma fille, elle a eu 7 euros 80 de moyenne ce trimestre. C’est pas terrible !"


LIRE AUSSI >> Le top 10 des mots de profs aux parents

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Pass sanitaire : Emmanuel Macron "assume" ses décisions et appelle à l'unité face au virus

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

VIDEO - Belgique : nouvelles inondations, un torrent emporte des voitures près de Namur

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.