Le trio Niel-Bergé-Pigasse s'offre le Nouvel Obs, après Le Monde

Le trio Niel-Bergé-Pigasse s'offre le Nouvel Obs, après Le Monde

DirectLCI
MEDIAS - Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse vont racheter la majorité du Nouvel Observateur, mis en vente par son fondateur Claude Perdriel. Depuis 2010, le trio d'hommes d'affaires est déjà propriétaire du Monde.

Le Monde ne leur suffit pas. Xavier Niel (fondateur de Free), Pierre Bergé (cofondateur de la maison Yves Saint Laurent) et Matthieu Pigasse (banque Lazard), déjà propriétaires du quotidien du soir, vont racheter la majorité de l'hebdomadaire Nouvel Observateur, mis en vente par son fondateur Claude Perdriel, a indiqué à l'AFP mercredi une source proche du dossier, confirmant une information du site des Echos .

Un conseil de surveillance jeudi

Les trois hommes d'affaires sont en effet en négociations exclusives pour racheter une part majoritaire du journal, dont Claude Perdriel gardera la minorité. Ce rachat s'effectuera via leur holding LML (Le Monde Libre, actionnaire majoritaire du groupe La Vie-Le Monde) qu'ils détiennent à parts égales, et inclura le pure-player d'informations Rue89 , acquis il y a deux ans par Le Nouvel Observateur. "Un conseil de surveillance est prévu à l'Obs jeudi 9 janvier et devrait entériner la nouvelle répartition du capital", détaille le site du monde.fr .

Claude Perdriel avait annoncé début décembre qu'il cherchait des investisseurs pour racheter le
Nouvel Observateur, premier news magazine français, qui tire à plus de 500.000 exemplaires, mais lourdement déficitaire. Il avait alors souhaité un partenaire comme Xavier Niel, car selon lui un rapprochement avec Le Monde, deuxième quotidien français "aurait du sens". En 2010, Claude Perdriel, associé à Orange et El Pais, avait d'ailleurs soutenu une offre concurrente à celle du trio Bergé-Niel-Pigasse pour la reprise du quotidien.

Plus d'articles