Le veto de Ségolène Royal à un projet d'autoroute dans l’Ouest

Le veto de Ségolène Royal à un projet d'autoroute dans l’Ouest

POLITIQUE - La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal s'oppose au projet d'autoroute d'une soixantaine de kilomètres reliant Fontenay-le-Comte, en Vendée, à Rochefort, en Charente-Maritime. Elle ne lancera pas la procédure d'appel d'offres.

François Fillon avait donné le feu vert en 2011 mais elle ne veut pas en entendre parler. La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal s’oppose au projet d’autoroute d’une soixantaine de kilomètres. L'A831 devait relier Fontenay-le-Comte, en Vendée, à Rochefort, en Charente-Maritime en passant par La Rochelle.

"Je ne transmettrai pas le dossier de consultation technique aux entreprises", en vue d’un appel d’offres, a-t-elle déclaré samedi en confirmant des propos rapportés vendredi par le quotidien Sud Ouest . La ministre de l’Ecologie a par ailleurs rappelé que le feu vert de son ministère est nécessaire pour que ce projet soit mené.

Des élus de tous bords contestent cette décision

Pour Ségolène Royal, ce veto est lié à deux facteurs : la protection de l’environnement et les difficultés de financement du projet, dont le coût est estimé à 900 millions d’euros, tandis que l’Etat devait initialement prendre en charge 137,5 millions d’euros.

"J'appelle au sens des responsabilités", a-t-elle déclaré à l'attention d'élus locaux favorables au projet et notamment de Dominique Bussereau, président UMP du conseil général de Charente-Maritime, en évoquant l'impact d'un tel projet sur les finances locales.

Jacques Auxiette, président socialiste de la région des Pays de la Loire, s'est pour sa part étonné de cette décision. "La déclaration de Madame Royal intervient de façon totalement improvisée tandis que les services de l'État, mais aussi ceux des collectivités locales, travaillent en étroite collaboration depuis des semaines à la finalisation du projet", a-t-il affirmé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Sanofi va aider Pfizer-BioNTech à conditionner son vaccin

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

Écoles ouvertes, vacances : Jean-Michel Blanquer défend le statu quo

Lire et commenter