Le vrai du faux des chiffres sur les fonctionnaires

mairie illustration

VIE PUBLIQUE - Trop nombreux ou pas assez, les fonctionnaires - et particulièrement leur nombre - font régulièrement parler d'eux. Alors que l'élu PCF Fabien Roussel regrette que "90.000" postes ont été supprimés, une internaute assure que leur nombre a "doublé" en quarante ans. Qu'en est-il réellement ?

C'est le corps de métier qui suscite le plus de fantasmes. Pas assez travailleurs, protégés à vie ou trop chers pour la société, les idées reçues sur les agents de la fonction publique sont considérables. Parmi elles, celle du nombre de fonctionnaires que compte le pays, et leur évolution. 

Ainsi, une internaute, dont la publication a été largement relayée, a assuré mercredi 2 juin que le nombre de fonctionnaires aurait "doublé en quarante ans". "En 81, il y avait en France 39 fonctionnaires pour 1000 habitants. En 2021, il y 84 fonctionnaires pour 1000 habitants", écrit-elle, se plaignant que "la qualité du service", elle, "n'a pas doublé".

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Non, leur nombre n'a pas explosé depuis 1981

Des chiffres introuvables. Et loin de la réalité. Dans un rapport de la Direction générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP), on lit ainsi qu'il y avait 4,6 millions de fonctionnaires en 1980. La population française était alors de 55 millions. Ce qui nous donne non pas 39 fonctionnaires pour 1000 habitants, mais plutôt le double : 83 agents pour 1000 habitants.

Un chiffre qui possède cependant un biais : il comptabilise des professionnels qui ne sont plus considérés comme des fonctionnaires. Aujourd'hui, "le champ de la fonction publique ne comprend ni la Poste, ni les enseignants de l'enseignement privé sous contrat", notait ainsi le politologue Philippe Raynaud dans une étude publiée en 2003 pour l'Insee. En suivant la définition actuelle des agents de la fonction publique, lui en dénombrait plutôt 3,8 millions. C'est également le chiffre retenu par les pouvoirs publics. Cela représente tout de même 70 fonctionnaires pour 1000 habitants.

Or, la dernière étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) sur le sujet montre que ce nombre n'a pas explosé. Au 31 décembre 2018, le pays comptait très exactement 5.56 millions d'agents de la fonction publique, hors contrats aidés. Soit 84 fonctionnaires pour 1000 habitants. Leur quantité n'a donc pas "doublé", mais augmenté de 47%. Dans le même temps, la population française a crû de 21%.

Attention cependant, ces agents de la fonction publique - qui englobent tous les agents publics d'État - ne sont pas tous des "fonctionnaires" à proprement parler. Ce statut, qui définit les agents civils ayant réussi le concours de la fonction publique ou étant devenus titulaires à l'issue d'un plan de titularisation, ne concerne qu'environ deux tiers du total des agents. Au 31 décembre 2018, le pays ne comptait ainsi "que" 3.829.237 fonctionnaires. 

Leur effectif "progresse"

Et quid de ceux qui estiment qu'il n'y en a plus assez ? C'est ainsi le cas du candidat du PCF, Fabien Roussel, qui a regretté ce jeudi sur France inter que "près 90.000 agents de la fonction publique" ont été supprimés "dans l'administration de l'État ces dernières années". Encore une fois, c'est une fausse information. Sur l'ensemble de la fonction publique de l'État, les agents sont passés de 2.476.000 en 2013 à 2.507.000 en 2017, selon les derniers chiffres de l'Insee.

Dans son dossier sur l'emploi de la fonction publique en 2020, l'Insee précise ainsi qu'au sein de la fonction publique d'État (FPE), "les effectifs progressent de 2% au ministère de l'Éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la Recherche (...) et ils augmentent de 1,5 % aux ministères de l'Intérieur et de la Justice avec le recrutement de surveillants pénitentiaires". En revanche, "les effectifs de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie continuent de diminuer (-2,3 %), de même que ceux des ministères économiques et financiers (-1,4 %)".

Lire aussi

En revanche, ce qui est vrai, c'est que le nombre de "fonctionnaires" titularisés a baissé ces dernières années. En 2019, ce chiffre des agents a "de nouveau diminué", écrit l'Insee. "Leur nombre recule de 11.600 par rapport à l'année précédente, soit -0,3 %". Idem en 2018, lorsque "le nombre de fonctionnaires [s'est replié] de 11.700 dans l'ensemble de la fonction publique, soit une baisse de 0,3 % par rapport à fin 2017". On reste tout de même loin de la suppression massive. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

40% des nouveaux contaminés sont vaccinés en Israël : des failles dans le Pfizer ?

John McAfee, créateur de l'antivirus du même nom, s'est suicidé dans sa prison en Espagne

Disparition de Lucas Tronche, 15 ans, en 2015 : des ossements et un sac retrouvés

"Mon père devrait être en prison" : l’audition de Britney Spears en 5 déclarations chocs

VIDÉO - Les terribles images de l'effondrement d'un immeuble en Floride

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.