"Jungle" de Calais : les 3 questions les plus posées sur Google

DirectLCI
GOOGLE - Alors que commence le démantèlement de la "jungle de Calais", nous avons cherché, en partenariat avec Google, quelles étaient les questions les plus posées sur une zone que certains considèrent comme le plus grand bidonville d'Europe.

Sur Google, beaucoup de questions se posent sur le démantèlement de la "Jungle de Calais" qui a débuté ce lundi 24 octobre. Voico les trois interrogations arrivées en tête dans le moteur de recherche depuis une semaine.

Pourquoi dit-on "jungle" de Calais ?

A l'origine, ce sont deux migrants, un Iranien et un Afghan, qui auraient utilisé ce terme pour désigner le camp. En persan, le mot "jangal" signifie tout simplement "forêt", est s'est donc adapté à la zone en question, qui recouvraient jusqu'alors un terrain abandonné à la végétation. Aujourd'hui les occupants eux-mêmes utilisent le terme anglais de "jungle".

Combien de migrants y a-t-il dans la "jungle" de Calais ?

Ils sont entre 6.500 et 9.000 migrants à occuper la jungle de Calais selon les chiffres officiels ou les associations. Parmi eux, on compte entre 900 et 1.200 mineurs. 

Qui a décidé le démantèlement dans la "jungle" de Calais ?

Début septembre, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé la poursuite du démantèlement de la "jungle" de Calais, après une première évacuation de la zone sud et nord du camp. Près de deux mois plus tard, le 18 octobre, le tribunal adminstratif a validé l'opération, rejetant ainsi le recours de onze associations qui la contestaient. 

En vidéo

Démantèlement de la "Jungle" : Départ des premiers migrants à bord d'un car

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter