Rats, cafards, punaises... L'Etat poursuivi pour les conditions sanitaires à la prison de Fresnes

DirectLCI
PLAINTE – L’Observatoire international des prisons (OIT) attaque l’Etat en référé sur les conditions sanitaires à la prison de Fresnes où les rats, cafards et autres punaises prolifèrent.

Rats en pagaille, cafards, punaises… A Fresnes, deuxième plus important centre pénitentiaire de France, la situation sanitaire est plus que préoccupante. C’est ce que dénonce l’Observatoire international des prisons (OIP) qui vient de lancer une procédure en référé contre l’Etat au tribunal adminstratif de Melun, révèle lundi France Inter. L’association demande que des mesures soient prises pour mettre fin à la prolifération de nuisibles dans ce centre où la surpopulation carcéral explose. 


En février dernier, deux détenus ont été contaminés par la leptospirose, une maladie transmise par les rats. Selon les témoignages recueillis par l’OIP, les rats sont particulièrement présents dans les coursives et les cours de promenade de la prison, qui sont jonchées de déjections. Une situation qui présente des risques en termes de contamination de la leptospirose. 

Des mesures déjà prises

Une avocate qui défend des  détenus incarcérés à Fresnes, citée par l’OIT, rapporte de son côté la multiplication de cafards et punaises de lit dans les cellules. Et ce, alors que des mesures ont été prises ces derniers mois par la direction pour assainir l’établissement : nettoyage quotidien des allées et ramassage des poubelles une à deux fois par jour, précise France Inter


Du fait de la procédure en référé lancée par l’OIT, une audience doit se tenir d’ici 48 heures. 

VIDEO - Prisons : les 3 propositions d'Urvoas pour remédier à la surpopulation carcérale

En vidéo

Prisons : les 3 propositions d'Urvoas pour remédier à la surpopulation carcérale

VIDÉO - "À la prison de Fresne, il y a une présence massive de rats", déclare l'avocat Patrice Spinosi

En vidéo

INSALUBRITÉ : "À la prison de Fresne, il y a une présence massive de rats", déclare l'avocat Patrice Spinosi

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter