Les contrôleurs aériens confirment leur grève les 2 et 3 juillet

Les contrôleurs aériens confirment leur grève les 2 et 3 juillet

NÉGOCIATIONS ROMPUES - Les négociations entre les autorités aériennes et le principal syndicat aérien n'ont pas permis d'éviter la grève les 2 et 3 juillet prochains. Sauf rebondissement, les programmes de vol devraient être revus à la baisse.

Sale nouvelle pour les départs en vacances. Ce mardi 30 juin, les négociations entre les autorités aériennes et le principal syndicat aériens ont été "rompues", a annoncé le SNCTA.

Des discussions qui avaient pour but d'éviter une grève les 2 et 3 juillet prochains, et qui n'ont donc pas trouvé d'issue après 8 heures de tractations. "Le gouvernement estime être allé au bout du bout et fait le choix du bras de fer. Chacun prend ses responsabilités", a ainsi déclaré Roger Rousseau, secrétaire national du Syndicat national des contrôleurs du trafic aérien (SNCTA). Sauf rebondissement, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) demandera donc mercredi aux compagnies de réduire préventivement leurs programmes de vols.

"De fortes probabilités pour qu’un nouveau préavis soit déposé"

Pour rappel, le SNCTA ainsi que FO avaient déposé fin mai un appel à la grève pour ces deux jours. Les deux syndicats s'inquiètent pour leur rémunération, et plus globalement aux moyens alloués à la navigation aérienne. "On considère que nos revendications ne sont pas disproportionnées et on les défendra", a signalé Roger Rousseau.

D'autres jours de grèves pourraient venir au cours de l'été. La question sera en tout cas débattue ce mercredi, où seront organisés des assemblées générales : "Il y a de fortes probabilités pour qu’un nouveau préavis soit déposé", a ainsi confié le secrétaire national du SNCTA.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

VIDÉO - "Bien sûr que j'ai peur" : au cœur de La Palma, sous la menace de coulées de lave destructrices

Aux États-Unis, le Covid a fait plus de morts que la grippe espagnole... et en France ?

EN DIRECT - Crise des sous-marins : le Danemark défend Biden face aux critiques européennes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.