Les élèves de CM2 de moins en moins bons en dictée

DirectLCI
ÉDUCATION – Une enquête menée sur des élèves de CM2 en 2015 révèle que le niveau d’orthographe des petits français continue de baisser d’année en année. C’est en grammaire que les écoliers ont le plus de difficulté.

Si vous tiquez à chaque fois que votre enfant abandonne une vilaine faute d’orthographe dans sa rédaction, sachez qu’il n’est très probablement pas le seul. Cela n’excuse rien, mais vous permettra peut-être de ne pas voir votre protégé comme le cancre de la classe. Une étude menée en 2015 par la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) du ministère de l’Education nationale et publiée mardi révèle une baisse continue du niveau d’orthographe des petits Français depuis 30 ans.


Les examinateurs ont demandé à l’ensemble des élèves de CM2 en 2015 de réaliser une dictée d’une dizaine de lignes comprenant 67 mots. "Le texte ne présente pas de difficultés linguistiques particulières", prévient l’étude. Mais les résultats sont inquiétants : en moyenne, 17,8 fautes ont été relevées par les correcteurs. Près de 18 erreurs de moyenne, en 67 mots. 

La grammaire, ennemi n°1 des écoliers

En 2007, les élèves avaient commis 14,3 fautes de moyenne, sur le même texte. Il y a un peu moins de trente ans, en 1987, ils en avaient fait 10,6. La baisse du niveau d’orthographe des élèves français est continue et touche tous les secteurs de scolarisation (public, privé et éducation prioritaire).


C’est en grammaire que les écoliers ont le plus de mal. 55% d’entre eux sont encore capables d’accorder le sujet avec le verbe pour le mot "tombait". 35% seulement accordent le participe passé "rentrés" avec le sujet.  Pire : ils ne sont plus qu'un quart à parvenir à mettre l’adjectif "inquiets" au pluriel. 

Depuis la rentrée, de nouveaux programmes scolaires ont été mis en place par le gouvernement. Reste à savoir s’ils seront suffisants pour inverser la tendance ou si c’est aux techniques d’apprentissage qu’il faut s’en prendre. En attendant, les parents s’étrangleront encore devant les copies barrées de rouge de leurs enfants.

Vous pensez être meilleur qu'un enfant de CM2 ? Testez-vous avec la dictée de l'étude :

" Le soir tombait. Papa et maman, inquiets, se demandaient pourquoi leurs quatre garçons n’étaient pas rentrés.

- Les gamins se sont certainement perdus, dit maman. S’ils n’ont pas encore retrouvé leur chemin, nous les verrons arriver très fatigués à la maison.

- Pourquoi ne pas téléphoner à Martine ? Elle les a peut-être vus !

Aussitôt dit, aussitôt fait ! À ce moment, le chien se mit à aboyer. "

En vidéo

L'orthographe, toujours plus de fautes constatées

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter