Les enfants dorment 20 minutes de moins par nuit qu'il y a 15 ans

Les enfants dorment 20 minutes de moins par nuit qu'il y a 15 ans

DirectLCI
DODO - Pour un rapport de l'Éducation nationale, des chercheurs ont étudié les rythmes de 778 enfants, âgés de 5 à 10 ans, issus d'un échantillon représentatif d'écoles. Il révèle que les enfants ont perdu en moyenne 15 à 20 minutes de sommeil par nuit en 15 ans.

Ils passent moins de temps à se reposer et par conséquent pique plus du nez à l'école. C'est la conclusion d'une nouvelle étude menée par trois chercheurs des universités de Tours et d'Orléans, commandée en 2016 par le ministère de l'Éducation nationale, et révélée par Le Parisien, ce vendredi. Le trio a passé au crible les rythmes de 778 enfants de 5 à 10 ans, issus d'un échantillon représentatif d'écoles. Il en ressort que les élèves de grande section de maternelle et de CP, âgés de 5 et 6 ans, ont ainsi perdu en moyenne "15 à 20 minutes de sommeil par nuit".

Enfants apathiques ou agité à l'extrême

Ce manque de sommeil qui n'a cessé de chuter au fil des années présente une conséquence plus que néfaste : les enfants ont davantage de "difficultés de concentration à l'école et des changements de comportement, rendant certains enfants apathiques, ou au contraire agité à l'extrême", détaillent encore nos confrères du Parisien.

Par ailleurs, les chercheurs mettent en garde contre les changements de rythme entre la semaine et le week-end, avec des couchers plus tardifs et des grasses matinées les fins de semaine. "Le sommeil n'est pas plastique, explique l'une des chercheuses. Le temps qu'on manque le soir n'est pas récupéré en dormant plus longtemps le matin." 


Le problème est que les parents ne se rendent pas compte de ce déficit d'heures de sommeil. Pire, ils ont bien souvent l'impression que leurs enfants passent trop de temps dans leur lit. L'étude dévoile en effet un écart de "30 à 50 minutes" entre le repos nécessaire estimé et celui constaté par les parents.

Sempiternel conseil : évitez les écrans

Par ailleurs, les variations de l'heure du dîner, dues aux rythmes de travail des parents, seraient une des causes pour lesquelles les moins de 10 ans se couchent si tard. Mais le cœur du problème ne réside pas là. S'il y a bien un objet dont vous devez vous débarrasser impérativement pour assurer un minimum de quiétude à votre enfant au moment du coucher ce sont les écrans (téléphone portable compris) qui sont bien trop souvent présents dans la chambre des petits. 

En vidéo

Et si votre enfant était intoxiqué aux écrans ?

D'après une enquête, menée l'an dernier dans l'académie de Toulouse, près d'un écolier de grande section de maternelle sur cinq (19%) possède dans sa chambre un ordinateur ou une télévision.

Plus d'articles

Sur le même sujet