Les enseignants percevront jusqu'à "57 euros net par mois" en plus en 2022

Damien MEYER / AFP

ÉDUCATION - Une revalorisation des revenus des enseignants du primaire comme du secondaire fait l'objet d'une enveloppe de 245 millions d'euros dans le budget de 2022 de l'Éducation nationale.

Bonne nouvelle pour certains enseignants. Une enveloppe de 245 millions d'euros est consacrée à la revalorisation de leurs revenus pour l'année 2022. Le détail a été présenté par le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, aux syndicats ce mercredi. Les principaux concernés seront les jeunes professeurs.

Une augmentation de 57 euros net mensuels pour les néo-titulaires

Selon des syndicats enseignants interrogés par l'AFP, 58% d'entre eux seront concernés par cette augmentation de salaire. Plus précisément, il s'agit d'"une augmentation allant de 57 euros net mensuels pour les néo-titulaires ayant une à deux années d'ancienneté à 29 euros nets par mois pour les enseignants ayant de 14 à 22 années de carrière", selon le Snalc (secondaire), le Snes-FSU et le Se-Unsa. 

Lire aussi

Cette hausse des salaires des professeurs est une conséquence directe de la tenue du "Grenelle de l'éducation", durant lequel divers ateliers se sont tenus pendant trois mois dans l'objectif de "réfléchir aux modernisations de l'éducation nationale". D'autant plus les salaires des enseignants français sont inférieurs de 7% en début de carrière à la moyenne des pays de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

En vidéo

500 millions d'euros dès 2021 pour les enseignants

Une première hausse de 500 millions d'euros du budget avait eu lieu en 2021. Avec des premières augmentations de salaires perçues fin mai, une prime mensuelle de 36 euros net par mois pour des professeurs ayant entre 11 et 15 ans d'ancienneté, à 100 euros nets mensuels pour les nouveaux titulaires, avait été acté. Jean-Michel Blanquer avait alors affiché l'objectif "d'arriver le plus vite possible à 2.000 euros net par mois pour les professeurs les plus jeunes".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Les discothèques refermées 4 semaines : "complètement disproportionné", réagit le monde de la nuit

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Covid-19 : les discothèques fermées pour 4 semaines, annonce Jean Castex

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.