Les Etats-Unis font leur entrée dans un classement des pays les plus dangereux pour les femmes

Les Etats-Unis font leur entrée dans un classement des pays les plus dangereux pour les femmes

SOCIÉTÉ
DirectLCI
ETUDE - La fondation Thomson Reuters réalise un classement des pays les plus dangereux pour les femmes, suivant six critères spécifiques. Surprise : cette année, les Etats-Unis font leur entrée dans ce classement, à cause des violences sexuelles à l'oeuvre dans ce pays.

Il est des pays où vivre, pour les femmes, est plus difficile que d'autres. Pour preuve cette étude publiée cette année par la Fondation Thomson Reuters, la deuxième du genre. En 2011 déjà, les experts de cette fondation avaient déterminé les cinq pays au monde les plus dangereux pour les femmes. Il s'agissait alors de l'Afghanistan, la République démocratique du Congo, le Pakistan, l'Inde et la Somalie. 


"Cette année on a voulu voir si la situation avait changé", explique la fondation, détaillant les six critères retenus pour établir le classement. "Nous voulions savoir si des choses avaient été faites pour réduire les risques liés au fait d'être femme, concernant spécifiquement la santé, l'accès aux ressources économiques, les pratiques culturelles, la violence sexuelle, la violence non sexuelle et le trafic humain". Les experts ont ainsi étendu cette année leurs recherches à dix pays.

L'Inde en tête

Et ce classement réserve des surprises : car les Etats-Unis font leur entrée dans la liste des pays les plus dangereux pour les femmes. En cause, les violences sexuelles. Peu après la déflagration mondiale illustrée par l'affaire Weinstein, les Etats-Unis apparaissent à la troisième position des pays où les femmes s'exposent aux violences sexuelles, allant du harcèlement sexuel au viol. Les Etats-Unis s'illustrent également en matière de violence non-sexuelle, c'est-à-dire en termes de violence domestique et de harcèlement moral envers les femmes.


En première position de ce classement apparaît l'Inde à cause notamment du phénomène des attaques à l'acide, suivie par l'Afghanistan, mise en cause par ses discriminations à grande échelle. Viennent ensuite la Syrie, pointée du doigt pour des conditions sanitaires désastreuses, ainsi que la Somalie, l'Arabie Saoudite, le Pakistan. La République démocratique du Congo est à la septième place, devant le Yemen et le Nigéria. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter