Les Français aiment de moins en moins leur travail

SOCIÉTÉ
DirectLCI
SONDAGE - Le rapport des Français au travail s'est dégradé ces dernières années. Une majorité d'entre eux le vivent comme une "contrainte nécessaire pour subvenir à ses besoins" plutôt qu’un "moyen de s’épanouir".

La tendance est-elle en train de s'inverser ou est-ce un effet passager du contexte économique actuel ? Toujours est-il que la perception des Français du monde du travail s'est dégradée ces dernières années. Selon un sondage à paraître dans Sud-Ouest Dimanche, 56 % des personnes interrogées vivent en effet leur travail comme une "contrainte nécessaire pour subvenir à ses besoins". Ils sont 44 % à le juger comme un "moyen de s’épanouir". Lors d'un sondage similaire réalisé en 2006, avant les crises économiques, plus de la moitié (51%) des sondés le percevaient comme "un moyen pour les individus de s'épanouir dans la vie".

Stress et manque de reconnaissance

Cette dégradation n'est cependant "pas homogène", note l'Ifop, qui a réalisé cette consultation. Paradoxalement, ceux qui peuvent travailler en ont une vision pessimiste, alors que ceux qui ne peuvent plus semblent le regretter. 60 % des personnes âgées de 25 à 64 ans considèrent en effet le travail comme une contrainte - un chiffre qui monte jusqu'à 66 % pour les ouvriers et les employés -, tandis que 56% des personnes ayant dépassé l'âge légal de la retraite (65 ans et plus) le voient comme un moyen de s'épanouir.

Une certaine angoisse et le manque de considération sont parmi les principaux facteurs qui peuvent expliquer ces chiffres. Car si une nette majorité des sondés se disent "motivés" dans le cadre de (leur) travail (64%), ils sont aussi 54% à se dire "stressés" et 53% à estimer que leur travail "n'est pas reconnu à sa juste valeur" dans leur entreprise. Ces deux chiffres sont en hausse de quatre points par rapport à février 2013. Dans une étude parue en mars dernier , le bien-être au travail figurait en principale priorité des Français.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter