Les Isérois en colère contre la SNCF après la suppression d’une vingtaine de trains

DirectLCI
Depuis la rentrée, la colère est de mise chez les habitants des villages aux alentours de Grenoble. La SNCF a décidé, sans prévenir ses usagers, de supprimer une vingtaine de trains vers Grenoble. Cette décision place de nombreux usagers dans une situation très compliquée. Nombre d’entre eux ont été contraints de reprendre la voiture pour se déplacer. Pour les habitants, la SNCF fait preuve de beaucoup de mépris à leur égard. À l’inverse, la SNCF explique avoir été contrainte de supprimer ces trains, faute d’un nombre suffisant de conducteurs.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter