Saint-Denis : les migrants de l'université Paris-8 évacués par les forces de l'ordre

IMMIGRATION - Les forces de l'ordre ont procédé mardi matin à l'évacuation du camp de migrants qui occupait depuis cinq mois un bâtiment de l'université Paris-8 à Saint-Denis. Une chaîne humaine a tenté en vain d'empêcher l'opération.

L'expulsion était annoncée imminente la veille par des sources proches de occupants de l'université Paris-8, à Saint-Denis. Les forces de l'ordre, arrivées avant l'aube, ont commencé mardi matin une opération visant à évacuer plusieurs dizaines de migrants occupant depuis près de cinq mois un bâtiment de cette université.


Plusieurs dizaines de personnes ont tenté d'empêcher l'opération en formant une chaîne humaine, a-t-on pu constater sur place. Mais les CRS, usant de gaz lacrymogène, sont parvenus à poursuivre l'évacuation. 

Demande de relogement

Le camp de migrant qui était installé dans le bâtiment de l'université était notamment composé de personnes originaires du Soudan et d'Erythrée. Selon les soutiens de occupants, ces derniers refusaient de quitter l'université tant que des solutions de relogement "pérennes" n'avaient pas été proposées. 


Un premier bus transportant des migrants avait déjà quitté les lieux vers 7 heures, selon la préfecture. Ils devaient être conduits dans un gymnase au Raincy, dans le même département, pour une prise en charge administrative, où la situation de chacun sera examinée.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Migrants : l'UE évite la crise politique

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter