"Les Migrations pour les Nuls" : un auteur trop proche de l'extrême droite ?

"Les Migrations pour les Nuls" : un auteur trop proche de l'extrême droite ?

Société
DirectLCI
POLÉMIQUE – Pour compléter leur célèbre collection des "Nuls", les Editions First sortent ce jeudi "les Migrations pour Les Nuls". Problème : c'est Jean-Paul Gourévitch, un "consultant international" très apprécié par l'extrême droite pour ses idées sur l'islamisme et l'immigration, qui s'est attelé à la rédaction de cet ouvrage.

"Etre sérieux sans se prendre au sérieux, être rigoureux sans être ennuyeux, raconter et expliquer sans perdre le sens de l’humour". Voici l'habituelle philosophie de la collection "Pour Les Nuls" qui pourrait bien faire défaut dans le nouvel ouvrage "Les Migrations pour les Nuls", paru ce jeudi.

Pour vulgariser les mouvements migratoires, les Editions First ont ainsi confié l'écriture de l'ouvrage à Jean-Paul Gourévitch, présenté comme "consultant international sur l'Afrique et les migrations". Sauf que l'auteur en question est le chouchou des milieux d'extrême droite. Front national , Bloc identitaire , Riposte laïque , ils sont nombreux à vanter son travail et à diffuser ses recherches notamment depuis qu'il a estimé en 2008 le coût annuel de l'immigration pour la France à 36,4 milliards d'euros (un chiffre bien supérieur aux conclusions d'économistes de l'université de Lille ou de l'OCDE).

"Je ne criminalise pas l’islamophobie"

Contactées par metronews, les Editions First ne veulent toutefois pas remettre en cause le choix de ce docteur en sciences de la communication. "Moi je ne sais pas s'il est proche de l'extrême droite, mais c'est un expert international. On a fait ce livre et puis voilà...", se défend un responsable presse des éditions. "En même temps, nous avons attaqué Alain Soral parce qu'il diffusait la caricature 'Les chambres à gaz pour les nuls', alors...", rétorque-t-il également, pour nier une éventuelle proximité de l'auteur avec l'extrême droite.

Et pourtant, de nombreux indices viennent contredire ces arguments. "Tu as fait partie, sur le registre de l’immigration, des intervenants aux assises sur l’islamisation de la France, le 18 décembre 2010. Tu publies aujourd’hui un nouvel ouvrage, 'La croisade islamiste'.  Est-ce que ce sont ces assises qui t’ont convaincu qu’il fallait que tu écrives ce livre ?', demandait par exemple le fondateur du site ouvertement islamophobe, Risposte Laïque à Jean-Paul Gourévitch .

Des conférences au Local ou chez Action française

En plus d'être très apprécié Jean-Paul Gourévitch, entretient une proximité avec ces milieux bien ambiguë. Lors de ces assises de 2010, celui qui se sent obligé de préciser qu'il ne "criminalise pas l'islamophobie", a chauffé la salle remplie de militants du Bloc identitaire (groupuscule connu pour ses actions extrémistes). "Il faut arrêter de répéter qu’il y a 5 millions de musulmans en France, comme si cette communauté n’avait pas bougé depuis dix ans, ils sont 7,7 millions.' Selon lui, les journaux font croire que l’immigration 'rapporte de l’argent" alors qu’elle coûte 2 points de PIB par an. Applaudissement", rapportait Libération à l'époque . Jean-Paul Gourévitch a également tenu des conférences dans les locaux de l’Action française...

... mais aussi au Local, l'ancien bar de Serge Ayoub et du mouvement Troisième voie dissout après la mort de Clément Méric.

Mais Jean-Paul Gourévitch, auteur de la France africaine et de Croisade islamiste et qui estime qu'il y a entre 70.000 et 160.000 islamistes en France, le jure : il est "indépendant de tout et ne roule pour personne".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter