Les secrets d'un "nesting" réussi

Les secrets d'un "nesting" réussi

Société
DirectLCI
RECETTES - Pour combattre le stress, rien de tel que le repos et le bien-être. La tendance "nesting", qui s'inscrit dans la veine du "cocooning" et du "hygge" danois, est un bon moyen de lutter contre celui-ci en se ressourçant chez soi et en se recentrant sur ses proches. Voici quelques conseils pour réussir son "nesting".

C'est scientifique : pour se régénérer, nos cellules ont besoin, comme notre corps, de repos. Alors qu'avant on avait tendance à sortir tous les week-ends pour être certains de ne rien râter de notre vie sociale, désormais, la tendance est au nesting : un énième concept très proche de la philosophie danoise hygge, synonyme de bien-être.


On reste chez soi le week-end, voire durant les vacances, on s'aménage un coin douillet à la maison et surtout, on profite du temps qui passe en famille ou entre amis. Car oui, le nesting est la nouvelle tendance amenée à durer. On transforme son appartement en petit cocon en opposition à ce qu'il se passe dehors : on en fait un lieu calme, relaxant, loin du tumulte et du stress du quotidien.

On refait sa déco

Il faut se sentir bien chez soi. Pour 2018, les bureaux de tendances nous prédisent une déferlante de tons or et laiton, l'apparition des pièces fortes qui accrochent l'oeil comme un canapé vert émeraude en velours ou encore un pan de mur jaune curry. Mais si l'on ne se reconnait pas là-dedans, pas la peine d'essayer. 


En revanche, on peut essayer de faire sa déco en version DIY. On repeint une commode à son goût, on customise une lampe, on achète des coussins pour égayer son intérieur, on plante des fleurs sur son balcon ou dans son jardin, on s'amènage un potager si on peut... On peut même refaire la chambre des enfants avec eux. L'important est de se créer un cocon.

En vidéo

La décoration personnelle a le vent en poupe

On cuisine des plats réconfortants

Chaque hiver, les cuisiniers nous parlent de confort food. Vous savez, ces petits plats chauds et généreux qui nous rappellent notre enfance : un gigot d'agneau piqué d'ail, un boeuf bourguignon, des chaussons au fromage, ou encore une bonne raclette. L'important est de se faire plaisir. Suivant leur âge, on peut impliquer les enfants dans la cuisine. On peut leur faire faire des cookies, des crêpes, ou encore des gâteaux.


Etroitement lié à la notion de slow life qui conseille de lever le pied et de profiter du temps qui passe, le nesting est aussi un synonyme de sociabilisation. Alors si on invite les copains avec leurs enfants pour le goûter, l'apéro ou le dîner, on a tout bon ! 

On prend du temps pour être avec les siens

Les vies urbaines vont à une vitesse folle. Entre le temps passé au travail, dans les transports, à faire des courses à droite et à gauche... on a parfois l'impression de ne faire que passer dans la vie de nos enfants. 


Avec le nesting, on se reconnecte avec les siens. On joue avec les enfants, on discute avec son compagnon ou sa compagne pendant la sieste des petits, et surtout, on oublie son smartphone, son ordinateur avec les mails du bureau et autres liens 2.0 qui nous lient à la vie professionnelle. On se repose, on se fait du bien car c'est la technique la plus efficace pour combattre le stress et se sentir bien.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter