L'étude santé du jour - Les aînés sont plus touchés par la myopie (mais c'est assez flatteur)

SOCIÉTÉ

VISION – Une étude britannique a observé que les premiers enfants étaient plus enclins que leurs frères et sœurs à souffrir de myopie. L'explication pourrait venir du fait qu'ils seraient plus stimulés par leurs parents.

La myopie on connaît tous quelqu'un qui en souffre. C'est un mal, la plupart du temps, sans gravité mais très répandu. Lunettes, lentilles, on s'en accommode tant bien que mal et figurez-vous que nos parents ne seraient peut-être pas étrangers à cela.

Ici ce n'est pas de facteurs génétiques dont il est question mais plutôt de la stimulation que les parents exercent sur leurs enfants afin de les éveiller. Selon une étude réalisée au Pays de Galles et publiée dans la revue JAMA Ophtalmology , dans certains cas cela pourrait jouer sur la myopie.

Méthodologie : 89.000 personnes sans antécédents de myopie étudiées
Les chercheurs de l'université de Cardiff au Pays de Galles ont regroupé les données ophtalmologiques de 89.000 personnes âgées de 40 à 69 ans. Ils ont sélectionné ces participants en prenant soin de vérifier qu'ils n'avaient pas d'antécédents génétiques. Ils ont ensuite recherché à savoir quel rang ils occupaient dans leur fratrie.

EN SAVOIR + >> Dormir avec des lentilles de nuit pour traiter la myopie ?

Ce que l'étude a montré : les aînés plus enclins à devenir myopes.
Les résultats du croisement de toutes ces données ont été sans équivoque. Les aînés ont 10% de risques supplémentaires de devenir myopes et 20% d'être touchés par une forme sévère de myopie par rapport aux enfants arrivés après eux dans la famille.

Ce qu'il faut en conclure : des enfants plus stimulés que leurs cadets.
Pour tenter d'aller plus loin, les chercheurs ont comparé les niveaux d'études entre plusieurs enfants d'une même fratrie. Ils ont donc remarqué que cette spécificité ophtalmologique relative à la myopie s'accentuait encore quand les aînés avaient un niveau d'études supérieur à celui de leurs frères et sœur.

La clé du problème résiderait sans doute dans l'implication des parents dans l'éducation de leurs enfants. Ils auraient tendance à plus investir l'éveil des aînés et ces derniers seraient donc plus souvent confrontés à des livres, des écrans etc.. bref des facteurs qui, on le sait aujourd'hui, peuvent favoriser la myopie. Ces mêmes parents auraient également tendance à lâcher du lest avec leurs autres enfants ce qui équivaudrait à une baisse du risque de myopie.

Bref, si vous êtes l'aîné, vous risquez plus d'être myope mais vous vous consolerez sans doute en vous disant que c'est parce que vous êtes plus cultivé !

À LIRE AUSSI
>>
Mario Balotelli se fait opérer pour corriger sa myopie >> Ce bébé myope voit ses parents pour la première fois

Lire et commenter