Limitation à 30 km/h à Paris : quel premier bilan ?

Limitation à 30 km/h à Paris : quel premier bilan ?

DÉCRYPTAGE - Trois semaines après la mise en œuvre de la limitation de vitesse à 30 km/h dans la quasi-totalité des rues de la capitale, l'effet sur les automobilistes serait loin d'être flagrant. On fait le point.

Une mesure qui tarde à porter ses fruits. Trois semaines après son entrée en  vigueur à Paris, la règle des 30 km/h peine encore à produire des effets tangibles chez les automobilistes. De nombreux conducteurs semblent continuer en effet de circuler au-dessus de cette limite de vitesse dans la capitale. D'ailleurs, certains expriment des doutes. "Rouler à 30 km/h dans Paris ? C’est impossible", affirme un riverain au micro de TF1. 

Toute l'info sur

Le WE

Que disent les chiffres ? La vitesse moyenne n'aurait, dans les faits, pas évolué. C'est en tout cas ce qu'affirme une étude de Coyote diffusée cette semaine, selon laquelle la vitesse moyenne des automobilistes parisien serait passée de 23,7 km/h en septembre 2020 à... 22,7 km/h sur la première quinzaine de septembre 2021. À l'heure actuelle, la baisse de la limitation de 20km/h n'aurait donc fait reculer la vitesse moyenne dans les rues de la capitale que d'un tout petit km/h. 

"Les autres communes récemment passées à cette limitation de vitesse ont observé dans le meilleur des cas une baisse marginale des vitesses pratiquées de l’ordre de 0 à 5 km/h", souligne Daniel Quéro, dirigeant de l’association 40 millions d’automobilistes, très hostile à la mesure. 

Le passage de 50 à 30 km/h reste toutefois fortement recommandé par les associations de sécurité routière, pour lesquels cette limitation de vitesse, déjà pratiquée dans de nombreuses villes, a un effet avéré sur l'accidentalité. 

Renforcement des contrôles

En cas d'excès de vitesse, les contrevenants sont sanctionnés d'une amende de 135 euros et du retrait d'un ou deux point(s) (selon si l'excès dépasse ou non les 20 km/h). Reste que les Parisiens restent assez pourvus : la ville ne compte que trois radars fixes, dans les 9e (Rue de Maubeuge), 5e (Rue St-Bernard) et 12e (Avenue de Daumesnil) arrondissements. Deux autres vont prochainement être mis en service (dans les 8e et 4e arrondissements). Parallèlement, les policiers pourraient bientôt multiplier les contrôles aléatoires. Des discussions en ce sens sont en cours entre la mairie et la préfecture.

Lire aussi

Quoiqu'il en soit, la municipalité a déjà dû revoir l'organisation des feux de circulation. Une voiture à 30 km/h met en effet plus de temps qu’auparavant pour traverser un carrefour et s'en dégager. Il a donc fallu rallonger la durée de tous les feux rouges d'environ une seconde. 

Sur le plan environnemental enfin, la nouvelle limitation de vitesse reste encore difficile à évaluer. Sur la première partie du mois de septembre, le trafic automobile n'a reculé que de 4% par rapport à l'année précédente. Selon un rapport publié par l'établissement public Cerema, placé sous la tutelle du ministre de la Transition écologique et solidaire, un véhicule à 30 km/h émet ainsi 18,9% de plus d'émissions de dioxyde de carbone que s'il avançait à 50 km/h.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.