Routes à 80km/h, gaz, voyages, tabac... Découvrez tout ce qui change ce dimanche 1er juillet

DirectLCI
TARIFS - Ce 1er juillet 2018, comme tous les ans, la vie des Français va connaître quelques changements, concernant notamment le prix du gaz (+ 7,45% !) ou les limitations de vitesse sur les routes. Faisons le point entre les nouveaux tarifs et les nouvelles lois.

Si la réduction de la vitesse de 90 à 80km/h sur les routes secondaires focalise toutes les attentions, il n'en demeure pas moins que d'autres modifications sont à prévoir lors des traditionnels changements du 1er juillet. Forfaits touristiques, prix des cigarettes ou encore du gaz : voici la liste des nouveautés qui entreront en vigueur à partir de dimanche.

Vitesse limitée à 80 km/h sur les routes secondaires

Levez le pied ! En dépit de plusieurs mois de contestation, de manifestations de motards et d’automobilistes, et de débats politiques, la vitesse sur les routes secondaires en France ne sera plus limitée à 90 km/h mais à 80 km/h. Une limitation qui s’appliquera sur 400.000 kilomètres de routes secondaires, celles à double sens sans séparateur central (muret, glissière), soit 40 % du réseau routier français. 

En vidéo

80 km/h : l'objectif "n'est pas d'emmerder le monde", dit Edouard Philippe

Pour vos voyages, vous serez mieux informés

Comme le prévoit un décret du 29 décembre 2017, les opérateurs de vente de voyages et de séjours à forfait devront mieux vous informer lors de votre achat et seront tenus d'indiquer très précisément la destination, l’itinéraire, la période de séjour, la présence ou non de repas, le prix total incluant les taxes, redevances ou autres coûts supplémentaires... 


Le but : éviter les fraudes et donner toutes les informations auxquelles les vacanciers ont droit.

Des travaux privés du crédit d’impôt transition énergétique

Lorsque vous effectuez des travaux de rénovation énergétique dans votre logement afin d'améliorer sa performance, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique que l'on appelle le "CITE" (il sera transformé en un mécanisme de prime à compter de l'année 2019). Certains équipements comme les chaudières fioul à très haute performance énergétique et les fenêtres n'y sont plus éligibles à compter de ce 1er juillet. Si un devis a été accepté et que le versement d’un acompte a eu lieu avant le 30 juin 2018, le bénéfice du CITE est toutefois maintenu jusqu’à fin 2018. 

Cigarettes et tabac à rouler : un ajustement des prix

 Le prix des cigarettes poursuit son ascension. À partir du 2 juillet 2018, certaines références de cigarettes parmi les moins chères du marché vont légèrement augmenter, selon un arrêté publié au Journal officiel du 9 juin 2018. Ainsi, certaines marques, dont le prix était resté aux alentours de 7,50 € le paquet lors de la dernière hausse, vont voir leur prix ajusté à 7,70 € ou 7,80 €. Le prix moyen du paquet de 20 cigarettes reste stable à 7,90 €. 


Sachez que rien ne devrait stopper cette ascension : pour aboutir à un paquet à 10 euros d'ici 2020, le prix du paquet de cigarettes augmentera de 50 centimes en avril et en novembre 2019, ainsi qu'en avril 2020, et de 40 centimes en novembre de la même année.

Gaz : la plus forte hausse depuis 6 ans

Ce n'est pas une hausse, c'est une flambée des tarifs ! Après une hausse de 2 % en juin, le tarif réglementé du gaz augmentera dimanche de 7,45% soit la plus forte hausse depuis 6 ans. Le gouvernement a  en effet suivi les recommandations de l’analyse annuelle sur les coûts du gaz publiée par la commission de régulation de l’énergie (CRE). La hausse est justifiée par la hausse du coût des matières premières mais aussi du coût des infrastructures.  Par foyer, cette hausse équivaudrait à 90 euros 'd'augmentation par an.


Cette hausse intervient alors que les tarifs réglementés du gaz sont amenés à disparaître. En juillet 2017, le Conseil d'Etat les a jugés contraires au droit européen, imposant donc à l’Etat de les supprimer. Le gouvernement envisage une fin progressive avec leur extinction à l’horizon 2023 pour tous les particuliers.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter