Limousin : la maison de la nounou était radioactive

Limousin : la maison de la nounou était radioactive

Société
DirectLCI
LIMOUSIN - En Haute-Vienne, une maison où des enfants étaient gardés a été évacuée après la découverte d'un gaz radioactif qui pourrait être dangereux pour la santé.

De fortes doses d'un gaz naturel radioactif ont été décelées dans une maison de Haute-Vienne, à Bessines-sur-Gartempe, au nord de Limoges. Au point que la famille a été relogée, a annoncé mercredi la préfecture. Plus grave, les occupants gardaient des enfants à domicile depuis quatorze ans. Au-delà de la famille, une vingtaine d'enfants, issus de seize famille, seraient donc concernés par d'éventuelles conséquences sanitaires.

Dans cette zone, les sols sont riches en minerai d'uranium et ont fait pendant des décennies l'objet d'une exploitation minière. Ce qui explique la présence du gaz, le radon, "qui se dilue facilement dans l'air extérieur" mais "peut présenter des risques pour la santé" en cas d'exposition prolongée, expliquent la préfecture et l'Agence régionale de santé.

"Des niveaux supérieurs aux maximales"

Les quantités de gaz n'ont pas été précisées mais des niveaux "significativement supérieurs aux valeurs maximales observées" dans la région ont été mesurés lors d'un recensement des lieux de réutilisation des anciens sites miniers d'uranium par Areva.

Autre élément trouvé lors de cette enquête et qui pourrait inquiéter les habitants des environs : des résidus de traitement de minerai d'uranium ont été utilisés en remblais sous l'habitation. Or, "la présence de tels résidus en dehors des sites miniers et des lieux de stockage autorisés est tout à fait anormale et contraire à la réglementation". Une enquête administrative est en cours et l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire a été saisi afin d'évaluer les éventuels risques sanitaires.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter