L'incroyable énigme du prétendu fils caché français d'Hitler

L'incroyable énigme du prétendu fils caché français d'Hitler

DOCU HISTOIRE - Hitler a-t-il eu un enfant pendant la Première Guerre mondiale ? Et avec une Française de surcroît ? Près de 40 ans après la revendication tonitruante de son fils présumé, un documentaire diffusé dimanche soir sur France 5 relance le mystère.

"Quand on vous annonce que vous êtes peut-être les descendants d'Adolf Hitler, c'est violent. On repasse l'histoire et on se dit : 'pourvu que ce ne soit pas vrai'". Cette angoisse "existentielle", Elisabeth Loret la confie en prélude du documentaire "Hitler, mon grand-père", diffusé dimanche soir sur France 5*. En 1975, son père, Jean-Marie, lui avait assuré qu'il était le fils biologique du Führer, sa propre mère lui ayant elle-même fait cette confession peu avant sa mort. Une nouvelle qui fera l'effet d'une bombe lorsqu'elle sera révélée au monde entier deux ans plus tard.

EN SAVOIR + >> 5 choses que vous ignorez peut-être sur Hitler

Des petits-enfants quête d'identité

Epaulé par un historien allemand adepte du sensationnel, Werner Maser, Jean-Marie Loret ira jusqu'au Japon pour clamer, telle une bête de foire, qu'il est le fils du plus grand bourreau de l'humanité. Mais malgré les "preuves" accumulées - des indices troublants mais à la fiabilité parfois douteuse -, il mourra en 1985 sans avoir pu faire taire ceux qui le raillaient ou dénonçaient une supercherie.

LIRE AUSSI >> Les trois arrières-petits neveux du Führer vivent paisiblement aux Etats-Unis

Près de quarante ans plus tard, le scoop est retombé comme un soufflé, même s'il regonfle régulièrement au gré des révélations plus ou moins explosives (l'affaire avait ainsi été déterrée par Le Point il y a deux ans, sans réels éléments nouveaux). Car jamais le vrai du faux n'a pu être démêlé, laissant les descendants de Jean-Marie Loret en souffrance face à ce terrible héritage. C'est à la quête d'identité de deux d'entre eux, Elisabeth et son frère Philippe, que s'attache, tests ADN à l'appui, l'excellent documentaire de France 5 .

"Cela colle parfaitement"

La ressemblance avec Hitler de Jean-Marie Loret, même moustache et même groupe sanguin que son père revendiqué, est indéniable. Et les analyses historiques, graphologiques, morphologiques, concordent pour dire que l'histoire de cet enfant considéré dans son village comme "un fils de Boche" est vraisemblable. "Pourquoi pas", nous répond ainsi l'historien François Delpla**, auteur d'une biographie d'Hitler, lorsqu'on l'interroge sur sa crédibilité. "Jean-Marie Loret est né en mars 1918. Si la liaison de sa mère avec Hitler, alors jeune caporal, a bien eu lieu à Fournes-en-Weppes (une petite ville située à l'ouest de Lille, ndlr), cela colle parfaitement avec les données géographiques de déplacement de son régiment neuf mois plus tôt".

Ce spécialiste du IIIe Reich est en revanche beaucoup plus sceptique face aux éléments avancés par Loret pour tenter de prouver son histoire. Il en est ainsi d'un portrait qu'Hitler aurait réalisé lorsqu'il courtisait la jeune paysanne de 16 ans : "On connaît beaucoup de peintures de lui, mais elles représentent des paysages, jamais une tête humaine en gros plan. Werner Maser est tout à fait soupçonnable d'avoir fabriqué ce portrait."

Le verdict de l'ADN

François Delpla tord en revanche le coup à une vieille légende : Hitler, atteint d'une malformation congénitale, n'aurait jamais pu avoir d'enfant. "C'est stupide ! Un rapport d'autopsie soviétique a affirmé en 1968 n'avoir trouvé qu'un testicule sur son cadavre, et toute une littérature en a aussitôt déduit, sans le prouver, que c'était également le cas de son vivant et que cela expliquait sa personnalité." Mais même si c'était vrai, poursuit l'historien, "le fait de n'avoir qu'un testicule n'empêche absolument pas d'être puissant et fécond !"

Face à l'absence de certitudes, seuls des tests ADN peuvent aujourd'hui venir au secours de Elisabeth et Philippe Loret. Tous deux s'y sont soumis dans le cadre du documentaire, leurs prélèvements de salive et de cheveux étant comparés à ceux de lointains cousins autrichiens du dictateur. Nous ne pouvons vous donner les résultats, France 5 ayant exigé d'en garder la confidentialité. Tout ce que l'on peut dire, c'est qu'ils apportent de nouveaux éléments à cette passionnante histoire. Sans la boucler définitivement.

* Dimanche 14 décembre à 22h25 sur France 5, 52'
** vient d'écrire Une histoire du Troisième Reich aux éditions Perrin

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 18 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Jérusalem : plus de 230 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne en deux jours

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.