L’insulte "PD" pas homophobe pour un coiffeur : "scandaleux" pour Myriam El-Khomri

SOCIÉTÉ
DirectLCI
REACTION - La ministre du Travail était l’invitée de RTL vendredi matin, pour défendre sa loi Travail. Elle a estimé qu’il était "scandaleux" et "choquant" un arrêt des Prud'hommes sur un licenciement abusif, jugeant que l'insulte "PD" reçue par un employé d'un salon de coiffure ne relevait pas d'un propos homophobe.

"Scandaleux." "Choquant." Elle n’a pas de mot assez fort. La ministre du Travail Myriam El Khomri, qui était l’invitée de RTL vendredi matin, a vivement critiqué un arrêt des Prud'hommes, qui jugeait que l'insulte "PD" reçue par un employé d'un salon de coiffure ne relevait pas d'un propos homophobe.

Absent une journée de son lieu de travail pour maladie, l'employé avait reçu par erreur de sa manager un message le concernant : "Je ne le garde pas. Je ne le sens pas ce mec. C'est un PD, ils font tous des coups de p..."  "Je trouve cela profondément scandaleux (...), choquant", a déclaré la ministre . Elle a cependant précisé ne pas connaître cet arrêt. "J'imagine que cette personne va faire appel" de cette décision, a-t-elle ajouté.

Le Défenseur des droits saisi

Selon cet arrêt des Prud'hommes de Paris, datant d’il y a un an et publié jeudi par metronews , "en se plaçant dans le contexte du milieu de la coiffure, le Conseil considère que le terme de "PD" employé par la manager ne peut être retenu comme propos homophobe car il est reconnu que les salons de coiffure emploient régulièrement des personnes homosexuelles, notamment dans les salons de coiffure féminine, sans que cela pose problème".

Dans l’arrêt, le Conseil estime donc que "l’employeur n’a pas fait de discrimination" à propos du licencié, mais reconnaît cependant que "ce sont des propos injurieux qui ont été prononcés à son égard". Il reconnaît aussi le licenciement abusif. Le Défenseur des droits a été saisi par la victime qui a également fait appel.

EN SAVOIR + >> Pour les Prud'hommes de Paris, "PD" n'est pas une insulte homophobe

Sur le même sujet

Lire et commenter