Livre de Trierweiler : "Catastrophé", Hollande ne portera pourtant pas plainte

Livre de Trierweiler : "Catastrophé", Hollande  ne portera pourtant pas plainte

REGLEMENT DE COMPTES - Ce jeudi sort en librairie le livre de Valérie Trierweiler, "Merci pour ce moment", où l'ex-Première dame dresse le portrait peu flatteur de François Hollande, qu'elle accuse notamment de "ne pas aimer les pauvres". A l'Elysée, le Président accuse le coup.

Ce n'est que mardi après-midi, comme tous les Français, que François Hollande aurait appris la nouvelle : le livre de Valérie Trierweiler est attendu jeudi en librairie. L'ex-Première dame avait pourtant prévenu : "Après les révélations sur Julie Gayet, elle lui avait promis qu'il allait payer pour son humiliation", explique a Metronews la journaliste Nadia Le Brun, auteur d'une biographie de Valérie Trierweiler. Pour autant, le président n'aurait pas vu le coup venir.

Valérie Trierweiler a appelé François Hollande mardi

La journaliste a en effet écrit son livre dans le plus grand secret cet été. "Personne n'était au courant, pas même ma famille", confie-t-elle à RTL . L'ouvrage a même été imprimé en Allemagne pour préserver la confidentialité. Toujours d'après RTL, Valérie Trierweiler a appelé François Hollande mardi, juste avant le tweet de la journaliste de LCP qui, ce jour-là, a éventé la rumeur. Elle aurait voulu le prévenir avant mais cette indiscrétion l'a prise de court. Le président s'est procuré dans la foulée un exemplaire de "Paris Match", selon un proche cité par Le Parisien , où il a découvert, effaré, les extraits du livre. "A une amie commune, il a envoyé ce SMS qui dit tout : 'Je suis catastrophé' ", raconte le journal.

Et pour cause. L'implacable étalage des déboires sentimentaux de Valérie Trierweiler dans "Merci pour ce moment" (éd. Les Arènes), tiré à 200.000 exemplaires, jette une ombre supplémentaire sur l'image déjà fortement dégradée du chef de l'Etat. L'ex-Première dame y règle ses comptes . Et les mots sont assassins. Un passage en particulier alarme l'entourage du Président : celui où Valérie Trierweiler assure que Hollande qualifie les "pauvres" de "sans-dents" . Critiqué sur son bilan, affecté par une popularité en berne, c'est désormais l'image d'un président "proche des gens" qui risque d'en prendre un coup. Ambiance tendue à l'Elysée, où pour le moment, c'est "no comment". Le président n'envisagerait d'ailleurs pas de porter plainte, pour ne pas alimenter le tollé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Hécatombe du Covid au Brésil : Bolsonaro va être lourdement incriminé

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.