Loi travail : 14ème journée de mobilisation ce jeudi

Loi travail : 14ème journée de mobilisation ce jeudi
SOCIÉTÉ

Toute L'info sur

Loi Travail

SOCIAL - La loi travail a été promulguée le 9 août. Pour autant, la mobilisation pour son abrogation se poursuit. A l'appel de sept syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaire, Unef, UNL et FIDL), une nouvelle journée de manifestations est prévue jeudi 15 septembre.

Les opposants à la loi Travail n'entendent pas se démobiliser. Ils manifesteront ce jeudi pour la 14ème fois depuis mars. "Il y aura vraisemblablement moins de monde" qu'au plus fort de la mobilisation, a déclaré le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly sur Public Sénat. 

"Ce n'est pas un baroud d'honneur non plus", a-t-il affirmé, alors qu'aucune nouvelle date de manifestation n'est prévue après cette journée. 

Car la contestation contre ce texte devrait changer de nature, avec des recours juridiques, entre autres, alors que de nombreuses dispositions restent encore à valider. "Parfois on gagne sur ce genre de choses", a dit Jean-Claude Mailly. "On n'a pas perdu la bataille sur ce dossier. S'il n'y avait pas eu de mobilisation, le projet de loi aurait été pire", selon le secrétaire général, qui a qualifié la réforme de "ratage complet". 

Lire aussi

    Trafic normal à la SNCF et à la RATP

    Par ailleurs, en plus de la mobilisation, des appels à la grève ont été lancés dans la fonction publique, à La Poste, à la SNCF, à la RATP, Air France, chez les intermittents du spectacle ou encore les contrôleurs aériens. Dans les transports, l'impact des débrayages sera a priori limité. La SNCF prévoit "un trafic normal", selon une porte-parole du groupe ferroviaire. Sur le réseau des transports public parisiens, la grève n'aura pas non plus d'incidences, a indiqué la RATP. 

     Dans le ciel, en revanche, les vols seront légèrement perturbés. La Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) a, dès ce mardi, recommandé aux compagnies de réduire de 15% leurs programmes de vols dans les deux aéroports parisiens de Roissy et Orly, ainsi qu'à Beauvais. 

    En conséquence, EasyJet informe dans un communiqué avoir annulé préventivement 64 vols, dont certains au départ ou à l'arrivée d'aéroports français régionaux et quelques liaisons inter-européennes. Pour sa part, la compagnie low cost espagnole Vueling a annoncé huit annulations de vols au départ d'Orly, en direction de l'Italie, de l'Espagne et du Portugal.

    VIDÉO - "Ce n'est pas un baroud d'honneur", selon Jean-Claude Mailly

    En vidéo

    Manifestation contre la Loi Travail : "Ce n'est pas un baroud d'honneur", selon Jean-Claude Mailly

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter

      Alertes

      Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent